AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexionGroupes
Partagez | 
 

 [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
beibeul
As des As


Nombre de messages : 2816
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Jeu 28 Mai 2015, 13:47

oliv2710 a écrit:
La com autour de la blessure de Flo est quand même assez étrange...
Je ne pense pas qu'il tienne sa place pour les demi... hélas...
Mais c'est une certitude : retour prévu sur un parquet le 6 juin. Il ne va pas revenir et jouer directement un match de ce niveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jo L'incruste
As des As
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 52
Localisation : Dieulouard
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Jeu 28 Mai 2015, 14:04

Lors du match hier soir entre le MSB et L'Asvel, Georges Eddy a affirmer que Flo ne jouerait pas la série des demi-finale contre le CSP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 6247
Age : 41
Date d'inscription : 02/01/2007

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Jeu 28 Mai 2015, 14:29

C'est tout de même incroyable, on va disputer des demies au meilleur des 3 matchs encore une fois à 5 ( 6 si Sene est opérationnel).
Contre Nanterre c'est passé ,je n'ai toujours pas compris, en 2 matchs (avec un yougo magique sorti du chapeau, de quoi avoir les grosses bouboules pour les parisiens Mr.Red ), contre Limoges si on ne fais pas un hold-up direct pour se donner un droit à l'erreur at home , ça va être tendu avec la fatigue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etno10
Maître Slucky


Nombre de messages : 1526
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Jeu 28 Mai 2015, 14:32

Allez hop,5juin ...c'est parti.Promis ,j'emmène les gris gris,une patte de lapin.Go SLUC ( Kikanovic, je l'aime bien mais au prix annoncé non,on doit trouver l'équivalent 😉)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5087
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Jeu 28 Mai 2015, 15:36

Pour Flo, on a lu un retour le 8 Juin il me semble puis out pour tous les p.o (journaliste de Limoges), j'imagine que sa blessure est suivie au jour le jour et qu'il récupère moins vite qu'à ses 20 ans malheureusement aussi.

Si on a la chance de pousser la série jusqu'à un match 4 ou 5, le retour de Pietrus frais et sur-motivé pour masser les côtes des gentils limougeauds serait serait un scénario assez parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
payshaut
Slucky 3ème Dan


Nombre de messages : 917
Date d'inscription : 31/05/2014

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Jeu 28 Mai 2015, 16:19

lolo a écrit:
C'est tout de même incroyable, on va disputer des demies au meilleur des 3 matchs encore une fois à 5 ( 6 si Sene est opérationnel).
Contre Nanterre c'est passé ,je n'ai toujours pas compris, en 2 matchs (avec un yougo magique sorti du chapeau, de quoi avoir les grosses bouboules pour les parisiens Mr.Red ), contre Limoges si on ne fais pas un hold-up direct pour se donner un droit à l'erreur at home , ça va être tendu avec la fatigue.

et non, pas en 3 matchs mais en 5 matchs pour les 1/2 et la finale
http://s.lnb.fr/lnb/file/201412/TIT3CH3.pdf
Les demi-finales et la Finale se disputent au meilleur des cinq matches. Les vainqueurs des demi-finales
et de la Finale sont les clubs ayant acquis trois victoires :
- les deux premiers matches se disputent chez le mieux classé de la saison régulière,
- le troisième et éventuel quatrième match chez le moins bien classé de la saison régulière,
- l’éventuel cinquième match chez le mieux classé de la saison régulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
CHUCK KORNEGAY
Couguareau


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Jeu 28 Mai 2015, 16:29

Salut Amis Slucistes,

je vais suivre avec attention votre série face au CSP, jouer à 7 contre 11 ca va être compliqué mais avec Weisz pourquoi pas ? Il est habitué à gérer les gros temps de jeu avec petits effectifs.

Le premier match est capital, votre équipe aura du gaz, à choisir je mettrai le paquet sur le match 1, si ca passe ensuite laisser filer le 2 pour tenter de conclure à Gentilly?!?

Le CSP a certe un gros effectif mais niveau gestion des émotions et des matchs couperets cette année c'est quand même pas la folie.

Une petite finale SLUC NANCY - LE MANS SARTHE BASKET ce serait pas mal pour les deux clubs les plus réguliers de la Pro A depuis 15 ans Mr. Green


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jo L'incruste
As des As
avatar

Nombre de messages : 4881
Age : 52
Localisation : Dieulouard
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Jeu 28 Mai 2015, 17:16

Attendez, se serait une simple entorse, Flo aurait pu reprendre au bout d'une dizaine de jours. Mais là, les ligaments sont touchés, une chance qu'il n'y est pas eu rupture, sinon c'était l'opération avec indisponibilité de plusieurs mois. Je ne le vois pas rejouer avec le Sluc cette saison, même si par miracle, on va en finale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tony parker
As des As
avatar

Nombre de messages : 4005
Localisation : nancy
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Jeu 28 Mai 2015, 18:47

CSP LIMOGES / SLUC NANCY BASKET (31/05/15) A 19H10
http://www.sluc-basket.fr/csp-limoges-sluc-nancy-basket-310515-a-19h10/

Randal Falker et Elmedin Kikanovic avaient tout donné dans la bataille (50 minutes de jeu) il y a deux semaines contre Leo Westerman (au fond), mais c’est bien le CSP qui s’etait imposé aux forceps


Le SLUC Nancy Basket affronte le CSP Limoges ce dimanche à 19h10, pour la première rencontre de la 1/2 finale des PlayOffs.

Après un match d’anthologie il y a 3 semaines dans un Gentilly en fusion (défaite 107-101 après 2 prolongations), les deux équipes remettent le couvert. C’est la quatrième rencontre officielle entre les deux équipes cette saison ( deux en championnat et une à la LeadersCup). Limoges mène 2-1.

Vainqueur en 2 manches du STB Le Havre au tour précédent, le CSP avance tambours battants dans sa quête d’un nouveau titre de Champion de France.

Vainqueur “à la surprise générale” (pour les spécialistes) de la JSF Nanterre, le SLUC Nancy Basket reste prudent. Ce n’est désormais que de bonus.
Même si le challenge qui attend les Couguars s’annonce d’ores et déjà difficile avec l’absence de Florent Pietrus et un Benjamin pas encore à 100% de ses moyens, la série se jouera sur la profondeur du banc. Mais rien est impossible pour le SLUC cette saison… on a encore pu le voir la semaine dernière.

LIMOGES EN QUETE DU DOUBLE

” La rencontre contre Limoges sera un grand challenge. Cette série se jouera sur la profondeur du banc, où ils ont là un avantage sur nous” avoua Alain Weisz juste après la rencontre dimanche dernier.

Les hommes de Philippe Hervé sont capables de poser bien des problèmes à leurs adversaires. Il est vrai que les joueurs de premier plan ne manquent pas dans cette équipe Euroleague : on pense bien évidemment en premier lieu à Adrien Moerman – passé par Nancy en 2011-2012 et MVP de la saison régulière-, Nobel Boungou Colo et Mickael Gelabale, les frenchies qui peuvent faire basculer une partie à tout moment. A leurs côtés, les meneurs de jeu Jeter Pooh (qui avait été détermninant dans la victoire du CSP) et Léo Westermann, l’arrière Jamar Smith et le pivot brésilien Joao Paulo Batista peuvent faire tourner en bourrique n’importe quel défenseur ! N’oublions pas Pape-Philippe Amagou, champion de France avec le SLUC en 2008 et qui peut encore rendre de précieux services. Les intérieurs Ousmane Camara et Fréjus Zerbo sont aussi très précieux dans la raquette.
ll faudra donc des Couguars au top pour contrecarrer les plans d’un effectif monstrueux et ainsi espérer remporter un succès en terre Limousine.

Ce match s’annonce explosif et offrira à coup sur un beau spectacle.
Le SLUC jouera les deux premières rencontres à Beaublanc, dimanche soir et mardi soir, avant de recevoir “Tous en Rouge”, le match 3 au Palais des Sports Jean Weille, le vendredi 05 juin 2015 à 20h50.

Go SLUC !

"Tous en rouge" c'est un appel au peuple de s'habiller en rouge? ou l'annonce d'un possible tee-shirt distribué aux supporters?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corpus Christi
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 5227
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Jeu 28 Mai 2015, 19:11

La grande majorité des supporteurs limougeauds voient le 3-0 pour le CSP. Ce qui, avouons le, n'est pas non plus le résultat le plus improbable, y'a qu'à voir chez nous comme un certain nombre l'imagine aussi. Alors j'espère que dans la tête des mecs, ça va être ça aussi. Notre plus grande chance, c'est que les joueurs du CSP se voient déjà en finale contre la SIG.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
etno10
Maître Slucky


Nombre de messages : 1526
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Jeu 28 Mai 2015, 20:06

@ Chuk ,j'aime bien le MSB,mais pour l'ambiance sulfureuse,j'avoue une préférence pour la SIG.Se venger de l'an dernier 😉 Mais avant y'a un mur a passer et ca...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 6247
Age : 41
Date d'inscription : 02/01/2007

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Jeu 28 Mai 2015, 21:22

@payshaut

Oui enfin tu m'as compris je me suis mal exprimé. Il faut 3 victoires point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corpus Christi
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 5227
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Jeu 28 Mai 2015, 22:23

CHUCK KORNEGAY a écrit:
Salut Amis Slucistes,

je vais suivre avec attention votre série face au CSP, jouer à 7 contre 11 ca va être compliqué mais avec Weisz pourquoi pas ? Il est habitué à gérer les gros temps de jeu avec petits effectifs.

Le premier match est capital, votre équipe aura du gaz, à choisir je mettrai le paquet sur le match 1, si ca passe ensuite laisser filer le 2 pour tenter de conclure à Gentilly?!?

Le CSP a certe un gros effectif mais niveau gestion des émotions et des matchs couperets cette année c'est quand même pas la folie.

Une petite finale SLUC NANCY - LE MANS SARTHE BASKET ce serait pas mal pour les deux clubs les plus réguliers de la Pro A depuis 15 ans  Mr. Green



Les Duggins, Gladyr, Kikanovic, Clark, je ne me fais pas trop d'inquiétude, ils peuvent gérer des gros temps de jeu sur une série de quelques matches. Peut être pas 5, mais 3 ou 4 ça peut le faire. Gladyr arrive frais pour ces PO après un long arrêt, Duggins est une boule d'énergie (j'avoue que depuis quelques temps il est saignant à souhait), Kikanovic a l'air d'enchaîner les minutes sans soucis et Clark s'il est relayé par Sené, il tiendra.

J'ai surtout beaucoup de crainte pour Falker... Alors Ok, Falker même sous amphet il aurait l'air fatigué. N'empêche que de le voir demander à sortir contre Nanterre, le voir pester (je le redis) quand Weisz annule un temps mort... Moi ça me fait dire qu'on a un Randal dans la zone rouge et qu'une série comme celle contre le CSP, ça va être tendu pour lui. La chose qui me rassure un peu, c'est queles intérieurs de Limoges, c'est pas des gazelles. Il aura pas à faire des efforts sur des mecs comme Weems ou Ekperigin qui cavalent bien.

La récupération va être absolument vitale. Si on prend un match à Beaublanc.... Ah si on prend un match à Beaublanc... j'espère qu'on refera pas les erreurs de l'an passé.


Et pour une finale, très franchement, un SLUC-MSB moi ça m'irait bien. Je l'ai encore bien dans la chair la défaite à Bercy... Et puis effectivement, voire les deux plus grands clubs de la décennie s'affronter, ça calmerait un peu les medias qui n'ont d'yeux que pour le CSP et la SIG.

'Vais chercher un cierge !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rasheed Wallace
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 8634
Age : 31
Localisation : Paris XI
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Jeu 28 Mai 2015, 23:36

Eh bien moi je tiens à dire que cette équipe me fait un peu kiffer quand même. Je ne pensais pas en début de saison mais depuis qu'Adams est parti, depuis que Clark (malgré le fait qu'il est trop irrégulier) est arrivé et a rééquilibré le jeu, depuis que Gladyr a finalement eu une blessure pour souffler après les Mondiaux et est revenu à son vrai niveau ; c'est pas mal du tout. Ca joue collectif, y'a de belles séquences, ça défend dur. On sent une belle osmose, même si effectivement y'a pas mal de mecs qui jouent peu et font juste les utilités.

Quel dommage que Flo se soit blessé, l'équipe a une sacrée gueule avec lui, et encore plus si on pouvait compter sur Bandja Sy plutôt que Karim Souchu... Avec Kikanovic, Pietrus, Sy à l'aile, un Ben Sene à 100%, on aurait vraiment fière allure. On aurait clairement pu viser le titre, même juste avec Flo Pietrus. Mais là ça va être bcp plus dur, c'est déjà grand d'aller en demies et de décrocher l'Eurocoupe à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JC
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 14990
Age : 30
Localisation : Nancy (54)
Date d'inscription : 30/07/2006

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Ven 29 Mai 2015, 01:37

Challenge de taille pour le SLUC et AW, qui n'a jamais passé plus d'un tour en PO. Et perso, vu comme l'équipe a changé en terme d'approche lors de ces phases finales, je les vois bien choper un match là-bas pour finir le job à la maison.

Cela va être compliqué, mais cette équipe semble s'être mentalement mise en place dernièrement. Ils sont limite en mission. Et en tant qu'outsiders, sans réelle pression, face au Champion en titre, la magie reste plus que possible.

2005-2015. On a une revanche à prendre ! Mr. Green Et puis on aurait dû être en finale l'an passé nom de Diou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.top-of-the-game.com/
tony parker
As des As
avatar

Nombre de messages : 4005
Localisation : nancy
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Ven 29 Mai 2015, 10:16

PIETRUS : ON CROISE LES DOIGTS
Florent Pietrus était hier à la salle pour une séance de musculation et de shoots mais il ne s’est pas entraîné. Il passera un test cet après-midi. Alain Weisz et tous les amoureux du SLUC croisent les doigts…

Nancy. Il était là, hier matin à l’entraînement, bien décidé à mouiller le maillot. À la « muscu » et au shooting, Florent Pietrus n’a pas fait les choses à moitié. L’homme a… faim, ça se voit comme le nez au milieu de la figure .

Mais l’international tricolore, capitaine du SLUC, qui manque tant à ses couleurs depuis le 10 mai dernier (cinq matches), n’a toujours pas repris les séances collectives : « Je suis comme vous, dans l’expectative, et je croise les doigts. Flo va passer un test demain (cet après-midi) avec le doc’ pour savoir s’il a le feu vert pour reprendre véritablement l’entraînement. Son entorse à la cheville était beaucoup plus grave que l’avaient laissé entrevoir les premiers examens, passés au Mans. Maintenant, c’est le doc’ qui décide. Pas question de jouer avec la santé de Florent », explique Alain Weisz.

Qui ajoute aussi vite : « Pour nous, sa présence est tellement importante… Je souhaite évidemment de tout cœur que Flo puisse apporter au moins quelques minutes à Limoges. J’aimerais tant pouvoir enfin me reposer sur mon quatuor d’intérieurs, Falker-Kikanovic-Pietrus-Zianveni, que je n’ai pas encore pu aligner. À la télévision, sur les chaînes de Canal +, on a beaucoup insisté sur les blessés de Nanterre lorsqu’on a évoqué notre qualification. On a oublié que nous aussi, nous avons joué très diminués. Sans Florent Pietrus, meilleur défenseur du championnat, meilleur joueur des mois de mars et d’avril de Pro A, capitaine de l’équipe et sans Benjamin Sène, meilleure progression de la Pro A. »

Sène s’est bien reposé
À ce sujet, enfin une bonne nouvelle du côté de l’infirmerie. Benjamin Sène s’est entraîné mercredi normalement. Il n’a plus de douleurs à la nuque (souvenirs d’une entrevue spéciale avec Pooh Jeter, qui s’était terminée dans les panneaux publicitaires) et le nouvel international A’a pu reposer ses tendons : « En réussissant l’exploit de passer en deux manches, on a pu se reposer, se soigner sans être obligé de grignoter du temps de travail. On s’entraîne jusqu’à samedi. Et grâce à la compréhension de nos dirigeants, que je remercie, nous allons nous déplacer en avion privé : nous ne partirons que samedi soir à Limoges et reviendrons le plus vite possible. »

Le SLUC fourbit donc ses armes. Sereinement, mais animée d’une foi inébranlable, l’équipe nancéienne surfe sur une dynamique retrouvée : « Mes joueurs ont su se donner tous les moyens pour gagner, en retrouvant, pour certains, une approche psychologique positive. Une série de play-off, c’est deux, trois, quatre ou cinq matches avec le couperet sur la nuque. Si tu es éliminé, tu rentres à la maison », insiste Alain Weisz. « Pas du tout la même approche qu’un match de saison régulière. »

Le SLUC, qui se trouve bien dans la peau de l’outsider, a déjà réussi sa saison. Ce qui n’est pas le cas de Limoges. C’est peut-être un des rares avantages de l’équipe nancéienne sur la série : « On attend les décisions entre l’ULEB et la FIBA. Mais pour l’heure, on est qualifié en Eurocup, coupe d’Europe à visage humain pour un club comme le nôtre, mais de très haut niveau. C’est une juste récompense pour notre formidable public, d’une fidélité magnifique. On va rejouer des équipes comme Rome, Séville, Valence, Kuban… Et même s’il n’est pas question d’en parler maintenant, notre qualification pour les demi-finales a donné des idées aux agents, qui pensent déjà au mercato… »

Nous n’en sommes pas encore là. Loin s’en faut. Surtout si le SLUC retrouve son capitaine…

Gilles GAIHIER :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tony parker
As des As
avatar

Nombre de messages : 4005
Localisation : nancy
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Ven 29 Mai 2015, 10:19

VESTIAIRES
LE SLUC EN JET PRIVÉ


Nancy. Le SLUC, qui s’est entraîné deux fois hier (shooting et musculation le matin, jeu et systèmes l’après-midi), continuera à préparer les demi-finales jusqu’à samedi, avant de décoller de Nancy-Essey en fin d’après-midi pour Limoges. Les Nancéiens reprendront l’avion mardi soir dès la fin du match 2, pour arriver vers 1 h du matin à Nancy-Essey.

MARSEILLAIS. Ami de Romain Barnier, entraîneur du CN Marseille et de l’équipe de France de natation, Alain Weisz, en repos jusqu’à mercredi, était tout heureux de faire lundi le voyage vers la cité phocéenne avec les nageurs du Cercle des nageurs de Marseille, qui avaient participé à à la Golden Cup de Nancy.

GLADYR. L’International ukrainien du SLUC est plus motivé que jamais. Il a avoué à son coach Alain Weisz qu’il n’avait encore jamais participé à des play-off pendant sa carrière. Que ce soit en Ukraine, en Espagne ou la saison dernière à Nanterre. Quant à Kikanovic, il n’a jamais gagné une… finale, battu trois fois par le Partizan lorsqu’il jouait à l’Étoile Rouge de Belgrade.

Max Zianveni pourrait, lui, répondre qu’il en a perdu… quatre : trois avec le SLUC contre Strasbourg, Le Mans et Roanne, et une avec Strasbourg contre Nanterre.

KAHUDI. Si Strasbourg, qui devrait récupérer Matt Howard (entorse de la cheville) et Limoges ont leur infirmerie vide pour ces demi-finales, ce n’est pas le cas du SLUC et du Mans.

Si Pietrus est encore très incertain, l’autre international champion d’Europe de la Pro A, Charles Kahudi, est quant à lui forfait pour les demi-finales (côte cassée). Un gros coup dur pour le MSB.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lurons54
Disciple slucky


Nombre de messages : 239
Age : 28
Localisation : nancy
Date d'inscription : 09/11/2012

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Ven 29 Mai 2015, 12:32

Prions pour le retour de Flo !!
Avec lui j'y crois à 100% sans lui j'ai de l'espoir mais un peu moins ^^

GOOOOO SLUUUCCCCCCCCCCCCC !!!

PS: il y a t'il un endroit à Nancy bar ou autres qui diffuseront les matchs tv ?
Ca pourrait être sympa de le regarder entre supporteurs plutôt qu'entre amis chez moi !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baltazar21
Slucky 2ème Dan


Nombre de messages : 671
Age : 50
Localisation : beaune
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Ven 29 Mai 2015, 13:11

Moi j'y crois très peu mais ... comme pour les quart.
Du coup je continue à y croire très peu (voire pas du tout Smile )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tony parker
As des As
avatar

Nombre de messages : 4005
Localisation : nancy
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Ven 29 Mai 2015, 13:42

baltazar21 a écrit:
Moi j'y crois très peu mais ... comme pour les quart.
Du coup je continue à y croire très peu (voire pas du tout Smile )
La question c'est surtout de savoir quand est-ce que tu crois au sluc? :-)
Ne le prend pas mal mais si on regarde tes post, même les années de titre tu n'y crois jamais... Tu crois plus en Chalon que souvent tu voyais champion ou finir devant le sluc au classement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A-Sir
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 12793
Localisation : Strasbourg & Nancy
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Ven 29 Mai 2015, 17:30

Excellent article sur la guerre de la raquette. Avec beaucoup de références à d'anciens nancéiens, quelle surprise. Et qui d'autre pour raconter cela que notre cher Max.
Je me suis permis de mettre les photos qui concernent essentiellement nos baroudeurs (mais dégagez-les si c'est trop volumineux).

A l'intérieur de la baston

XAVIER COLOMBANI @XCOLOMBANI



Florent Pietrus a rebond sous le regard de Randal Falker face à Strasbourg (Porcu / L'Equipe)

Le Championnat de France est plus dynamique que viril, paraît-il. Ce n'est pas pour autant qu'on n'y charogne pas dans les raquettes. Des vétérans des luttes intérieures nous éclairent sur ces batailles aux codes ancestraux qui ont malgré tout évolué avec le temps.

Bienvenue dans le monde des babars. Avec le gentil éléphant à costume vert, ils partagent souvent des physiques hors-norme mais contrairement au héros de la littérature d'enfance, la tendresse n'est pas leur fort. Chez eux, le vice est une qualité, s'envoyer des torgnoles un devoir. Ce sont les intérieurs, gardiens d'un temple que l'adversaire se ferait un plaisir de saccager. Ils ne sont pas dénués de finesse technique ou tactique, loin de là. «Il ne faut pas non plus être un gladiateur qu'on lâche dans l'arène», rappelle le Manceau Dounia Issa, l'un des meilleurs défenseurs de Pro A, qui soigne actuellement un talon d'Achille meurtri en décembre dernier. C'est juste que ce n'est pas souvent ce qu'on voit en premier.

Comme toujours dans le basket, on utilise beaucoup d'anglais dans leur univers. Il est question de seal, le fait de prendre la position préférentielle pour recevoir la balle près du cercle ou jaillir au rebond; de bump, quand un défenseur conteste le déplacement d'un attaquant; de bang, quand un joueur percute son adversaire pour se dégager le chemin. Il y a aussi d'autres expressions, plus triviales, utilisées dans le feu de l'action. «You're scared» (t'as peur), «It's a bitch», «You're a pussy»... L'éternel trash-talk.

Le Championnat de France n'est pas connu pour être le plus puissant en Europe. C'est plutôt un monde taillé pour les extérieurs, dans lequel seuls quatre des vingt meilleurs joueurs de la Pro A, à en croire le référundum organisé cette année auprès des capitaines, entraîneurs et journalistes, sont des intérieurs purs: Florent Pietrus (Nancy, 4e), Shawn King (Le Havre, 8e), Ali Traoré (Strasbourg, 10e) et Sharrod Ford (Paris-Levallois, 15e).

«La réputation n’est pas usurpée, ça court, ça saute, ça défend fort. Ce n’est pas très physique mais athlétique, raconte le Nancéien Maxime Zianveni, 35 ans, petit gabarit (1,98 m) pour un intérieur, aujourd'hui spécialiste des luttes au sol après avoir longtemps été un voltigeur de première. Sauf que les équipes qui gagnent, ce sont celles qui bastonnent. L’année dernière, Limoges était en dessous de Strasbourg. Mais avec un mec dense comme JK Edwards, ils les ont éclatés en finale.»

La SIG a reçu la leçon. Depuis, elle a notamment recruté un guerrier, Matt Howard (2,03 m). L'Américain «est une entreprise de démolition référencée», a lâché son entraîneur, Vincent Collet. «Strasbourg a vraiment changé de visage, remarque Zianveni, qui a joué deux ans en Alsace avant de revenir dans sa ville natale, Nancy, en 2013. Ils ne présentent pas forcément les caractéristiques d’une équipe dense à l’intérieur, mais on a eu beaucoup de mal avec leur intensité parce qu’ils jouaient très dur.» Et il dit ça alors que son équipe, le SLUC, est considérée, et de loin, comme la plus physique de Pro A. «Forcément, avec l'énergie qu'ont Pietrus, Randal Falker ou Max...», glisse JP Batista (33 ans, 2,06 m), pivot brésilien de Limoges après avoir longtemps été celui du Mans.



Maxime Zianveni et JP Batista lors d'une large victoire de Limoges à domicile sur Nancy (75-56) le 28 septembre, en match amical. (Lancelot / L'Equipe)

Florent Pietrus... Il suffit de prononcer le mot vice pour entendre à l'autre du fil le nom de l'international, comme une évidence. «Mais en play-offs, tu es obligé... Et certains sont très bons à ça. Flo, pour ne pas le citer, est un spécialiste en la matière, reconnait Zianveni. Une petite poussette dans le dos, tu récupères le rebond ni vu ni connu. Un petit coup sur le coude avec de grandes conséquences...» Marc Gasol avait notamment eu la possibilité de goûter à la tarte aux coudes version Flo lors de l'Euro 2013, ce qui n'a pas contribué à faire oublier sa réputation de joueur dur. «Ça fait partie du jeu, il y en a toujours qui savent faire. Mais Flo n'est pas forcément celui qui pousse le plus. Et puis ce n’est pas quelque chose d’énorme non plus. En France, c’est assez propre», relativise Dounia Issa.

L'important est de respecter certaines règles. Le jeu intérieur a ses rites, ses impératifs, ses codes. «La première lutte, c’est la lutte de vitesse sur le repli, mais ça, ça concerne tous les joueurs, extérieurs compris. Pour nous, la lutte de position commence quand tu passes la ligne des lancers-francs, décrit Issa. Là, c’est une vraie bagarre. Et ce n’est pas que ça, c’est aussi un travail d’anticipation et de lecture. Avant que l'attaquant reçoive la balle, tu as le droit de le toucher un minimum. Les bons défenseurs sont capables de gagner deux mètres rien que sur la lutte, à sortir leur adversaire de leur zone de confort et à prendre un avantage sur le un-contre-un. Tu peux mettre les avant-bras, mais c’est à l’appréciation des arbitres. Tu peux toucher mais pas t’appuyer, ni t’agripper et en plus pas longtemps. Aujourd’hui, beaucoup de défenseurs n’utilisent plus que le torse avec les bras levés pour éviter de se faire sanctionner, ça devient trop risqué.»

Maxime Zianveni : «En France, les arbitres n'ont pas envie de laisser jouer, ils sifflent trop»

C'est peut-être ça le plus dur: savoir jouer avec les arbitres. «En France, ils n’ont pas envie de laisser jouer, ils sifflent trop, s'agace Max Zianveni. Ils ont beaucoup de mal par rapport à d'autres Championnats étrangers, où on tolère plus facilement un petit contact sur un joueur qui va au panier. L’important est de savoir à quoi s’attendre, qu’on sache ce qui est sifflé des deux côtés du terrain, que ce soit cohérent, qu’ils préviennent ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas. Mais ils n’ont pas cette mentalité-là. Pourtant, ce n’est pas parce que tu ne siffles pas un contact que tu es mauvais!» Etonnamment, Batista pense l'inverse: «En France, je trouve qu’on laisse plus de libertés aux joueurs, surtout à l’intérieur. Les arbitres sifflent moins les contacts. En Euroligue, ils sanctionnent plus les fautes dessous.»

Le décryptage est fait par Dounia Issa: Batista, qui pèse plus de 120 kilos, «a un gros physique mais c’est un gentil. Il est un peu dans l’évitement, il ne "bang" pas les mecs direct. Or, t'es victime de ton jeu. Le jour où il se met à jouer dur, les arbitres ne vont pas siffler parce qu’ils restent sur l’habitude qu'il passe en finesse.» En France il y a toujours des purs intérieurs, des babars donc. «JP Batista est costaud. Ferdinand Prénom (Dijon, 2,03 m, pesé un temps à 140 kg) est très lourd, il est chiant à jouer ce salaud... Le mec du Mans, (Mouphtaou) Yarou (2,08 m, officiellement à 118kg), est impressionnant mais il pourrait s’en servir encore plus de son corps», liste Zianveni. Mais il ne reste plus forcément d'intérieurs à l'ancienne, notamment depuis la retraite de l'ancien international Vincent Masingue (2,05 m, 110 kg) en 2012.


Vincent Masingue (en blanc) et Cyril Julian à la lutte au rebond en 2006 à côté de Maxime Zianveni (n°10) et Yohann Sangaré. (Mao / L'Equipe)

«Depuis Vincent, surtout en Français, il n’y a plus énorme de mecs qui bastonnent, concède Zianveni. Mais à l’entraînement, si t’as un peu d’amour propre et qu’on te donne un coup, tu le rends tout de suite. Alors à qui la faute? C'est celle des recruteurs. Si tu mets des coups et pas de points, pour eux tu n’aides pas ton équipe à gagner.» "Bang Bang", le surnom de Masingue, «n’était pas vicieux, il assumait ce qu’il était, se souvient Dounia Issa. Il mettait des brins, il marronnait, ce n’était jamais méchant mais voilà, il t’avait mis deux ou trois tartines.» La vie quoi, rien de spécial à écouter les intérieurs de métier, qui en ont vu d'autres «Il y a des mecs qui t’attrapent des parties, bien sûr ça m’est arrivé, poursuit-il. Les anciens m’ont dit qu’à leur époque, c’était monnaie courante. Stéphane Lauvergne me disait que c’était tous les jours. J’ai même croisé des mecs limite dangereux.»

Dounia Issa : «Quand Derrick Lewis prenait un rebond, il tournait autour de lui comme un hélicoptère, ses coudes comme des rotors.»
En France, qui dit vice dit Florent Pietrus, mais qui dit au delà du vice dit Derrick Lewis. «L'inspecteur» n'a pas laissé que l'unique quadruple-double de l'histoire du Championnat (20 points, 11 rebonds, 10 contres et 12 interceptions) comme trace dans l'Hexagone, où il a passé quinze ans, de 1989 à 2004. «J'ai commencé avec Derrick et lui, c’était le vicieux des vicieux, au-delà des limites», concède Zianveni. «En comparaison de lui, aujourd’hui on est gentils, insiste Issa. Plus jeune, quand je jouais avec Clermont, on avait affronté Le Havre en Coupe de France, et ça m’avait choqué à quel point il était méchant. Il cherchait à mettre des coups dans la bouche, à blesser. Quand il prenait un rebond, il tournait autour de lui comme un hélicoptère, ses coudes comme des rotors. Je me disais: "C’est pas possible, ce mec est fou". Mais bon, il était équipé, il avait son protège-dents...»



Le rebond coudes écartés, la spécialité de Derrick Lewis, ici avec Le Havre en 2004 contre Cholet. (Mao / L'Equipe)

Lewis était le vice incarné et pourtant, il était considéré comme l'un des personnages les plus drôles du Championnat. Un véritable boute-en-train. Comme quoi les deux sont possibles. Peut-être le plus grand self-control, pour ne pas parler d'affadissement, des joueurs français est-il une des clés - parmi d'autres évidemment - pour expliquer les difficultés des clubs de Pro A dans les meilleures compétitions européennes? On connait des joueurs de la Liga ACB, la puissante ligue espagnole, moins regardants sur les moyens d'obtenir la victoire. «Les Serbes, les Croates, les Espagnols, c’est vrai qu'ils se servent de tout ce qu’ils peuvent pour perturber les joueurs», note Batista.

«Sur les situations à l’opposé du ballon, donner des petits coups sur les démarquages, c’était plus facile avant, quand il n’y avait pas trois arbitres. Maintenant, il y en a toujours un ligne de fond qui surveille, c’est presque impossible, rappelle Dounia Issa. Si ton bump est propre, que t’as bien anticipé la course du mec, il ne sera jamais sanctionné, mais pour un truc un peu sale, franchement oublie, c’est carton jaune direct. Sauf si t’as remarqué que l'arbitre n'est pas très attentif...» On se disait bien...


Dernière édition par A-Sir le Ven 29 Mai 2015, 18:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supporter Couguars
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 5420
Localisation : Seichamps
Date d'inscription : 14/11/2006

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Ven 29 Mai 2015, 17:31

Un 21 croit plus en Dijon, normal! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoit ADAM
As des As
avatar

Nombre de messages : 4956
Localisation : Dans le Lunévillois
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Ven 29 Mai 2015, 18:40

Excellent cet article ! L'occasion de se remémorer (j'avais oublié) que Derrick - je tire les poiles des jambes - Lewis est l'auteur de l'unique quadruple-double de l'histoire du Championnat : 20 points, 11 rebonds, 10 contres et 12 interceptions s'il vous plaît !!!
Ah l'inspecteur, quel joueur !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baltazar21
Slucky 2ème Dan


Nombre de messages : 671
Age : 50
Localisation : beaune
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Ven 29 Mai 2015, 22:46

cet article me révèle des vérités que je ne connaissais pas;
je savais Derrick vicieux (et ses tirages de poils) mais pas méchant même si ce type était prompt à dégainer les poings à la moindre bousculade (poings en avant comme un boxeur de métier). En plus il n’avait peur de personne. Il faut dire qu'il s'était musclé avec l'âge. De 2m04 88Kg à son arrivée à Reims en 1990, il a fini à près de 110 Kg...
Ralph Garner pivot emblématique de Nationale 2 qui a joué une saison en Pro B avant de s'éclipser dans les Vosges à Epinal était lui aussi assez vicieux et enclin à rotoriser les coudes. Je me rappelle un match contre Mulhouse au cours duquel sur un rebond, le pivot adverse, Rick Gallon, s'arrête de jouer et réclame la faute. Les arbitres arrêtent le jeu et demandent des explication au bon vieux Rick; celui-ci montre une molaire manquante et part à sa recherche. Très vite il la retrouve sur le parquet et la montre aux arbitres qui, de souvenir ne sifflent pas faute!!!
L'année suivante, le bon vieux Rick a intégré l'effectif du SLUC en cours de saison. Ce gars de 2m07, attaquant moyen était en revanche un excellent défenseur et un contreur monstrueux. Les plus beaux contres vus à Gentilly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baltazar21
Slucky 2ème Dan


Nombre de messages : 671
Age : 50
Localisation : beaune
Date d'inscription : 07/03/2009

MessageSujet: Re: [PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61   Ven 29 Mai 2015, 23:13

tony parker a écrit:
baltazar21 a écrit:
Moi j'y crois très peu mais ... comme pour les quart.
Du coup je continue à y croire très peu (voire pas du tout Smile )
La question c'est surtout de savoir quand est-ce que tu crois au sluc? :-)
Ne le prend pas mal mais si on regarde tes post, même les années de titre tu n'y crois jamais... Tu crois plus en Chalon que souvent tu voyais champion ou finir devant le sluc au classement.

Je suis parfois pessimiste...mais réaliste aussi comme cette 7-8ème place que j'avais diagnostiqué dès la 24 ème journée.
Je reconnais qu'avec Kika, l'équipe n'a plus rien à voir tant son arrivée a rééquilibré la raquette. Avec Flo, je serais très confiant, sans lui et sur une série de 4 ou 5 matches, le risque d'épuisement est réel.

S'il est vrai que la raison peut permettre d'annoncer l'ordre des équipe à la fin du championnat, désigner le vainqueur relève de la foi, de la folie ou du coup de bol tant la formule des PO rend les choses aléatoires. Transcendance, effondrement, confirmation tout est possible.

Il y a des années qui d'emblée m'ont laissé penser que nous irions loin:
2001-2002 (avec la déception de fin de saison lié aux nombreuses blessures), 2004-2005, 2006-2007, 2007-2008,2008-2009, 2009-2010, 20011-2012 m'ont donné beaucoup d'espoir tant nous avions des individualité fortes ou fédératrices (Kirksay, Tapiro, Smith,...). Et il y eu des déceptions.
Pour ne rien te cacher, l'équipe du fiasco (2012-2013) me laissait beaucoup d'espoirs en début de saison (mais la mayonnaise n'a pas pris, doux euphémisme).
De la même façon, l'Elan Chalon des exercices 2010-2011 et 2011-2012 tant le jeu pratiqué était étincelant, me laissait croire à de bonnes surprises qui se sont confirmées.

C'est vrai que le SLUC version 2014-2015 m'a laissé dans l'incertitude: capable du meilleur comme du pire en saison régulière, capable d'hausser le niveau et de davantage de régularité en PO mais hélas privée de son capitaine et homme à rendre les autres meilleurs.

Mon cher Tony, il m'est arrivé d'y croire, vois -tu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[PO ProA - 1/2 #1] Limoges CSP bat SLUC Nancy, 78-61
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du SLUC Nancy Basket :: News SLUC NANCY-
Sauter vers: