AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexionGroupes
Partagez | 
 

 [ProB 2K17-18]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
5NancyBoy4
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8928
Age : 33
Localisation : NCY
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: [ProB 2K17-18]   Ven 23 Juin 2017, 16:32

Tout est dans le titre.

Effectifs, actualités, résultats, et caetera.
Basketball

_________________
-"Suffit pas de s'foutre une plume au cul pour avoir l'air d'un coq"- Tyler D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5054
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: [ProB 2K17-18]   Ven 13 Oct 2017, 14:12

Panorama des masses salariales et budgets de PROB


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5054
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: [ProB 2K17-18]   Sam 14 Oct 2017, 12:04

http://www.bebasket.fr/championnat-pro-b/top-depart-pour-la-saison-de-pro-b--.html

PRO B
TOP DÉPART POUR LA SAISON DE PRO B !
SLUC NANCY BASKET

La saison 2017/18 de Pro B démarre ce vendredi 13 octobre. Présentation des forces en présence.

Après une longue préparation, rallongée par une Leaders Cup qui ne prend pas auprès du public (on espère vite une réforme à ce sujet), la saison de Pro B va enfin démarrer ce vendredi soir avec six affiches. Dans un championnat toujours aussi dense, petit tour d'horizon.

Un Big 4 Orléans - Nancy - Fos - Nantes ?

La première question que l'on se pose en Pro B, c'est de savoir qui va monter en Pro A à l'issue de la saison. Considérés comme des gros clubs de Pro A il y a encore quelques années, Nancy et Orléans ont dégringolé dans la hiérarchie de la Pro A récemment, faute de vision stratégique pour l'avenir. Changements de dirigeants, de coachs, conflits internes... Tous les ingrédients étaient réunis pour ne pas éviter cette catastrophe.

Les voici désormais en Pro B. Un mal pour un bien peut-être. De quoi les bousculer, leur permettre de se restructurer, de créer une nouvelle dynamique.

Cette dynamique, Orléans espère qu'elle sera lancée par le nouveau coach Germain Castano. Celui qui a fait monter Boulogne-sur-Mer de la Nationale 1 à la Pro A espère gagner un nouveau titre de champion de Pro B avec l'OLB. Avec deux joueurs revanchards, Kyle McAlarney et Marcellus Sommerville, qui vont retrouver une division dans laquelle ils se sont lancés (à Limoges pour KMA, à Angers pour Sommerville), son équipe aura de l'expérience. Si elle a un formidable potentiel offensif, elle devra faire attention à être suffisamment performante de l'autre côté du parquet. Lors de sa seule défaite en Leaders Cup, elle a en effet encaissé 91 points contre Evreux.

Nancy de son côté annonce vouloir monter d'ici deux ans. Cela semble réaliste. Car si le club a vécu une saison 2016/17 traumatisante chez les professionnels, les Espoirs ont marché sur le championnat, devenant champions de France avant de remporter le Trophée du Futur. Le SLUC a décidé de responsabiliser certains de ces jeunes dès la saison 2017/18, en Pro B. Il faudra donc peut-être un peu de temps avant que les Lorrains ne retrouvent leur standing, même si la Leaders Cup s'est montrée plutôt rassurante (trois victoires en quatre matchs).

Montant en puissance depuis deux/trois ans, Fos Provence semble le vrai favori de la division. Dès le début de l'intersaison, le club bucco-rhodanien a réalisé un énorme coup en faisant venir un All-Star de Pro A, Edouard Choquet, qui a souhaité retrouver son club de coeur après avoir vécu une déception lors de ses négociations de prolongation avec Châlons-Reims. Continuité, discrétion, expérience, talent, marge de progression (Sullivan Hernandez !), capacités athlétiques... Tout semble réunit pour que Fos parvienne enfin à gravir un échelon.

L'autre club ambitieux, qui a également conu un parcours annonciateur lors des derniers playoffs, c'est celui de Nantes. Comme le basketball français qui attend encore l'implantation d'un gros club sur Paris, la plus grosse région basket de France, les Pays de la Loire, espèrent que Nantes bâtisse enfin une équipe de Pro A dite "locomotive". Pour passer ce cap, l'ex Hermine a fait venir un nouveau coach, Neno Asceric, qui a conduit Lille en playoffs la saison passée. Ce dernier a construit une équipe très physique, comme il les aime. Reste à savoir si cela suffira face aux autres favoris, même si on s'attend à quelques petites modifications en cours de route.

Un énorme peloton

L'autre club attendu, c'est la Chorale de Roanne. Après une saison très décevante malgré la bouffée d'oxygène qu'a été la victoire en Leaders Cup, Laurent Pluvy a changé son fusil d'épaule en décidant de faire venir des vétérans. Robert Nyakundi a été champion de Pro B en 2016 avec Clément Cavallo, Mathis Keita a atteint a finale des playoffs d'accession la même année, le poste 3 Jason Williams (34 ans) a vu du pays et connaît la Pro B (12,8 d'évaluation en 2015/16 avec Vichy-Clermont), comme David Jackson (31 ans, 80 matchs avec Boulazac entre 2014 et 2016). Mais avec Roanne, on ne sait pas sur quel pied danser.

L'ancien club de Laurent Pluvy, l'ALM Evreux, a réussi une superbe saison 2015/16 avant d'en vivre une plus mouvementée l'an passé. Mais encore là, l'équipe normande a réussi (demi-finaliste des playoffs d'accession). Il faut dire que l'Amicale de la Madeleine a un vrai savoir faire en deuxième division. La Leaders Cup (trois victoires) l'a encore confirmée. La prolongation de Caleb Walker et le retour de Steeve Ho You Fat sont de vraies garanties. Surveillons également Damien Bouquet (14,5 d’évaluation en Leaders Cup) et Théo Léon (13,3).

Un autre ancien coach d'Evreux espère vivre une nouvelle belle saison. Il s'agit de Rémy Valin. Désormais à Denain, ce fin recruteur a construit ce qui ressemble à une très belle équipe. Cazenobe est toujours là et il a cartonné en Leaders Cup (23,3 d'évaluation), Poupet est un vieux routier de la division, les jeunes (Wallez, Smock, Mehdy Nouama) ont une belle marge de progression et, surtout, les étrangers ont tous l'air d'être de bonnes pioches. Si l'on connaît Landon Goulbourne (ex Boulogne, Le Porte) et Jay Threatt (ex Poitiers), Thomas Bropleh et Yunio Barrueta ont pour le moment montré de très belles choses. A confirmer dans le vrai championnat.

Ensuite, on trouve Blois, qui a un construit une belle équipe équilibrée et jouit d'une dynamique ambitieuse avec la livraison de sa nouvelle salle. Tyren Johnson, Benjamin Monclar, Jonathan Augustin-Fairell... C'est du solide ! Après avoir manqué de peu les playoffs au printemps dernier, cet objectif semble réalisable. En Leaders Cup, l'ADA a d'ailleurs fini premier de sa poule, devant Roanne et Vichy-Clermont.

Vichy-Clermont justement... Si la fusion ne fait toujours pas l'unanimité, l'équipe auvergnate a conservé David Denave et a fait venir Mohamed Koné, très bon à Charleville-Mézières la saison passée. Voilà un bel axe entre un créateur et un point d'ancrage. Mais il va falloir défendre mieux (96 points encaissés contre Blois, 86 à Roanne) pour gagner plus (une victoire seulement en Leaders Cup).

Enfin, Poitiers semble pas mal pour le moment. Comme on vous l'a dit, on attend de voir Devon Collier à l'oeuvre dans le vrai championnat. Il a déjà montré de très belles choses en préparation et Leaders Cup, même s'il manque encore de régularité pour ses premiers pas en Europe. Le PB 86 est en tout cas une équipe qui plaît car elle responsabilise les jeunes. Avant tout, on suit le phénomène Sekou Doumbouya (16,5 d'évaluation en 27 minutes de moyenne à 16 ans seulement en Leaders Cup). Mais il y a aussi le meneur Yanik Blanc ou le pivot Mike Joseph, qui progresse année après année.

Le Havre a aussi fait une bonne Leaders Cup (trois victoires), malgré un changement d'intérieur (Hall pour Rhoomes). Le coach Jean-Manuel Sousa connaît bien la maison, tout comme plusieurs de ses joueurs qui voudront défendre le maillot de leur club formateur (Mekdad, Jomby, Gauthier) ou de coeur (Pope). Ca sent les playoffs pour le STB.

Quant au voisin Rouen, on ne sait pas bien où les placer. Ca tombe bien, ils ont gagné deux matchs sur quatre en Leaders Cup. Alexandre Menard a pu cette fois construire son équipe. Amin Stevens (22,2 d'évaluation sur trois matchs) est très attendu. Si l'équipe évolue dans un relatif anonymat, il y a encore dans cette équipe quelques jeunes à surveiller : les locaux Felix Michel et Carl Ponsar. Mais aussi le meilleur jeune de la saison passée de Nationale 1, Emmanuel Monceau, ou encore l'intérieur Earvine Bassoumba, qui arrive dans les bagages de coach Menard depuis Le Mans.

La lutte s'annonce féroce derrière

Au rayon jeunesse, Charleville-Mézières a aussi du matériel. Le club ardennais s'est fait prêter Darel Poirier (par Cholet) dont l'explosion est attendue après un championnat d'Europe U20 prometteur. Corentin Carne a tout d'un superbe joueur, Lucas Dussoulier va peut-être passer un cap, tout comme Alexandre Moisy, un autre ancien Béarnais. Mais les galères dans le recrutement des joueurs étrangers vont sans doute retarder l'équipe, désormais entraînée par Alexandre Casimiri. Le maintien sera sans doute le mot d'ordre, après une très belle saison 2016/17.

De retour aux affaires, Jean-Marc Dupraz va tenter de permettre à Lille d'enchaîner sur une deuxième belle saison. Déjà, il a un chef d'orchestre avec Maurice Acker, meneur/leader des champions de Pro B 2016, le HTV. Il a par contre eu plus de mal à trouver son intérieur vedette. Et puis, il a démarré la saison avec plusieurs blessés. Bref, avant d'ambitionner quoi que se soit d'autre, il faudra vite assurer le maintien. Et voir ensuite...

En fin de peloton, on retrouve les habitués Saint-Chamond et Aix-Maurienne. Les deux clubs ont des qualités à faire respecter. Déjà, ils sont des vrais bastions du championnat. Peut-on imaginer une Pro B sans Aix-Maurienne ? Pas facile. De son côté, Saint-Chamond a un projet de salle et regarde vers l'avenir. Il faudra encore aller gagner chez eux... et ça ne sera pas facile.

Pour finir, il y a les deux promus. Caen semble bien armé mais attaque la saison avec plusieurs blessures handicapantes. Quimper compte sur la continuité et un groupe important. Sans oublier l'appui du basket breton qui n'avait plus de représentants en LNB depuis cinq ans.

par @GabrielPJ_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5054
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: [ProB 2K17-18]   Mer 18 Oct 2017, 17:34

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Wedj
Maître Slucky
avatar

Nombre de messages : 1436
Age : 26
Date d'inscription : 11/12/2014

MessageSujet: Re: [ProB 2K17-18]   Hier à 22:25

Premier match de Kirksay : 10pts/7reb/9pd/7int/2Contre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
5NancyBoy4
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8928
Age : 33
Localisation : NCY
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: [ProB 2K17-18]   Hier à 22:30

Mouaip pour 27 d'éval' et la victoire des siens. Il a joué près de 45min.


Et victoire d'Orléans pourtant privé de McAlarney et Sommerville.

_________________
-"Suffit pas de s'foutre une plume au cul pour avoir l'air d'un coq"- Tyler D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wedj
Maître Slucky
avatar

Nombre de messages : 1436
Age : 26
Date d'inscription : 11/12/2014

MessageSujet: Re: [ProB 2K17-18]   Hier à 22:45

5NancyBoy4 a écrit:
Mouaip pour 27 d'éval' et la victoire des siens. Il a joué près de 45min.


Et victoire d'Orléans pourtant privé de McAlarney et Sommerville.

Non sans mal face à une très triste équipe de Rouen ....
Pour moi on ne peut pas comparer le projet d'Orleans à Nancy. Orléans souhaite conserver sa ligne directrice d'engager de gros ricain pour espérer survivre en ProA , on a bien vu ce que ça donne ... Ils ont pu profiter de la générosité de Sommerville et McCalarney qui ont baissé leur salaire pour pouvoir recruter 2 autres étrangés à bon CV . Le problème c'est qu'une fois retourné en ProA quand il faudra recruter 6 étrangers +4JFL qui coûte un bras, ils auront toujours la même enveloppe .... pour moi c est vraiment la stratégie à court terme .
Ils ont seulement un joueur issu du centre de formation dans l équipe ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
qwyz
Maître Slucky
avatar

Nombre de messages : 1807
Age : 38
Localisation : dans l'assiette des adversaires
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: [ProB 2K17-18]   Hier à 22:48

5NancyBoy4 a écrit:
Mouaip pour 27 d'éval' et la victoire des siens. Il a joué près de 45min.


Et victoire d'Orléans pourtant privé de McAlarney et Sommerville.

Match avec 2 prolongations ou Nantes explose dans la 2ème prolongation pour finir à -13 fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[ProB 2K17-18]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du SLUC Nancy Basket :: ProA - ProB-
Sauter vers: