AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexionGroupes
Partagez | 
 

 PROA J29 Sluc Nancy - ASVEL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5049
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: PROA J29 Sluc Nancy - ASVEL   Mar 25 Avr 2017, 11:01

http://www.estrepublicain.fr/sport-lorrain/2017/04/25/sluc-une-derniere-bouee-a-la-mer

Basket - SLUC - ASVEL demain 20 h à Gentilly SLUC : une dernière bouée à la mer…
Le président Marc Barbé demande à son fidèle public de se mobiliser encore pour réussir un exploit qui entretiendrait la flamme du miracle. Mais l’ASVEL sur le papier, c’est énorme !

   Vu 171 fois
   Le 25/04/2017 à 05:09
   mis à jour à 22:49
   0Réagir

Ebi Ere devrait être préféré à Dario Hunt comme quatrième étranger. Photo Patrice SAUCOURT

SLUC - ASVEL
Ce mardi à 20 h à Gentilly

On ne va pas remettre à chaque fois sur le tapis les données du problème. Le SLUC, qui n’a plus rien à perdre, qui a retardé sa mise en bière à Gravelines en signant un véritable exploit, doit gagner. Qu’importe, dans un premier temps, les résultats d’Orléans, Antibes et Châlons-Reims : « Il n’est pas encore l’heure de se préoccuper de nos adversaires directs. Si on a le bonheur d’aligner une série, on verra. Pour arriver à les faire gamberger, il faut enchaîner. Que ce soit devant l’ASVEL ou une autre équipe. Nous n’avons plus le choix », répète inlassablement Gregor Beugnot. « Si on reste bien dans les consignes, si notre collectif fait fructifier les performances individuelles, tout est possible. À Gravelines, dans le contenu, on a retenu la leçon de Chalon. Maintenant, chaque match a sa vérité et l’ASVEL, sur le papier, c’est énorme. »
« Nos supporters doivent se mobiliser »

Le SLUC est-il capable d’un véritable exploit, comme il l’a déjà fait devant… Monaco ou à Chalon, voire à Gravelines ? Il le faudra face à une véritable machine de guerre qui, doucement mais sûrement, se met en marche pour arriver lancée en play-off. Casper, qui a donné le titre la saison dernière à l’ASVEL, est revenu aux affaires.

Avec Hodge, voilà une paire à la mène qui doit hanter les rares heures de sommeil des dirigeants nancéiens, lesquels veulent malgré tout croire encore au miracle. C’est tout à leur honneur : « Solennellement, je demande à notre merveilleux public, qui a montré sa remarquable fidélité, de se mobiliser encore pour supporter notre équipe. Elle a tellement besoin de soutien », déclarait hier le président Marc Barbé.
Ere plutôt que Hunt ?

On ne change pas une équipe qui gagne, c’est bien connu. On peut donc penser que Dario Hunt restera sur le banc. Même si, reconnaissons qu’aujourd’hui, c’est de la littérature sportive d’une autre époque.

Mais il semble qu’avec la montée en puissance d’Ere, après le match remarquable de Brown à Gravelines (12 pts, 17 rebonds, 7 passes décisives, 31 d’évaluation), Gregor Beugnot a trouvé un meilleur équilibre : « Nos atouts sont en périphérie, surtout si on trouve de l’adresse. Avec Ebi (Ere), on a gagné en impact athlétique. Il a son mot à dire aux rebonds et peut venir agresser l’adversaire », fait remarquer le coach nancéien, tout en restant assez flou, sans doute pour garder tous ses joueurs sous pression.

Le SLUC lance sa dernière bouée à la mer. Avec l’énergie du désespoir, tous les amoureux du club doivent répondre au dernier SOS et sauver le SLUC de la noyade.
Gilles GAIHIER
--

Elton Brown face à un intérieur fuyant comme David Andersen... pour une fois je pense que Dario Hunt aurait été plus adapté.
Mais on repart sur l'équipe de l'exploit à Gravelines donc pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5049
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: PROA J29 Sluc Nancy - ASVEL   Mar 25 Avr 2017, 11:06

http://www.leprogres.fr/sports/2017/04/25/un-classique-qui-vaut-tres-cher

basket - Pro A Nancy-Asvel : un classique qui vaut très cher
L’un, le Sluc, lutte pour sa survie. L’autre, le champion, est très mal embarqué sur la route des play offs. Les deux doivent s’imposer ce mardi soir…

Vu 727 fois Le 25/04/2017 à 07:08

Bandja Sy retrouvera ce soir la chaude ambiance de Nancy, où il a joué de 2014 à 2016. Archives Joël PHILIPPON
Nancy - Asvel
20H00

C’était il y a vingt ans : 22 avril 1997, Rome, Final Four de l’Euroligue : L’Asvel s’incline 70-77 face à Barcelone, puis 79-86, deux jours plus tard, contre Ljubljana.

« J’avais alors dit qu’il faudrait attendre dix ou quinze ans pour retrouver une équipe française à ce niveau-là » se souvient Grégor Beugnot, ancien coach d’une Asvel qui devra sans doute patienter encore longtemps avant de voir une formation de Pro A l’imiter sur la plus belle scène du basket européen.

« L’arrêt Bosman a tué le basket français… » ajoute « Greg », aujourd’hui à Nancy. Où le Sluc et la « Green team » disputeront, ce soir, un « classique » (22-20 pour les Lorrains depuis le 12 octobre 2002) qui vaudra très cher…

Miné par les blessures le premier n’a cessé de galérer depuis le début de la saison et se retrouve, à six journées de la fin de la phase régulière, aux portes d’une Pro B quittée en 1994. Incroyablement fébrile, notamment à domicile, la seconde a été éjectée du Top 8 après une déroute au Portel, et n’en mène pas large avant un final qui l’emmènera en Lorraine, donc, puis à Cholet, à Limoges et à Reims. Et la verra recevoir Strasbourg et Antibes.

« Ce serait un exploit si nous nous maintenions. Les joueurs y croient, mais ce n’est pas évident quand vous êtes toujours sur le fil du rasoir en raison des nombreuses blessures qui nous ont frappés » ajoute le coach de l’ancien roi de France (champion en 2008 et 2011, cinq fois finaliste entre 2005 et 2011), que l’Asvel avait rencontré quatre fois, en demi-finale, entre 2007 et 2011. Et qui, avec un effectif largement remodelé en cours de route, est capable de tout. Comme de s’imposer à Gravelines (72-83) après avoir été giflé à domicile par Chalon (74-106).

Grégor Beugnot : « Sortir l’Asvel de son confort »

« Nous en sommes toujours à découvrir notre équipe. L’Asvel ? Elle nous est deux ou trois fois supérieure et nous devrons absolument la sortir de son confort. Sinon, nous n’y arriverons pas… » prévient Beugnot, avant de retrouver un champion qui s’en est miraculeusement sorti, il y a dix jours, face à Dijon (74-73), est largement en retard par rapport à ses temps de passage de la saison dernière (voir chiffre) et tremble après avoir perdu sept de ses onze derniers matches.

« Même s’ils sont derniers, ils ont montré de belles choses, avec des joueurs qui sont capables de prendre feu et ont souvent été présents dans les grands matches. Ce serait une grande erreur de notre part de les laisser s’installer dans une certaine euphorie » annonce J.D Jackson. Dont l’équipe a six matches pour sauver sa saison et prendre rendez-vous avec, en cas de qualification, Monaco ou Chalon, croisés en phases finales en 2016. Sur le papier, l’Asvel a largement les moyens de « le faire ». Mais c’est bien sur le terrain, où elle n’a pas offert toutes les garanties espérées ces dernières semaines, qu’elle devra répondre présent…

Les équipes

NANCY (7-21)
00-Mallet (1,82m, E.U.), 3-Urtasun (1,95m, Esp.), 4-Hunt (2,06m, E.U., ?), 6-Goudou-Sinha (1,82m), 8-Sene (1,88m), 15-Trasolini (2,06m, Ita.), 21-Jeanne (2,17m), 24-Brown (2,06m, E.U., ?), 32-Vautier (2,10m), 33-Ere (1,93m, E.U., ?), 35-Rush (1,86m, E.U.).

Absents : Florimont, Mbaye.

Coach : Grégor Beugnot.

ASVEL (14-14)
1-Dragovic (2,06m, Serbie), 2-Ware (1,78m, Etats-Unis), 5-Kahudi (1,99m), 9-Lang (1,95m), 10-Sy (2,04m), 12-Noua (1,99m), 13-Andersen (2,13m, Australie), 15-Hodge (1,83m, E.U.), 17-Diawara (2,03m), 20-Nelson (1,92m, E.U.), 22-Watkins (2,11m, E.U.), 93-Jean-Charles (2,04m).

Coach : J.D Jackson (Can/Fra.).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5049
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: PROA J29 Sluc Nancy - ASVEL   Mer 26 Avr 2017, 00:30

Personne n'a assisté au match? scratch

site off
TOUT RESTE ENCORE POSSIBLE … (77-85)

25.04.2017 // Actualités du club, Brèves, Compte rendu des matchs
_DSC7268

Le SLUC et l’ASVEL ont livré un véritable mano à mano pendant 40 minutes. Une vraie course de fond qui a fini par sourire à Kahudi ici face à Alex Urtasun.
Photo : C2Images

Il ne faut pas se tromper . Certes le SLUC a connu la défaite ce mardi soir à Jean Weille contre le champion de France en titre l’Asvel (77-85) mais la “casse” est moindre. Ses adversaires directs pour le maintien en pro A : Chalons-Reims (16ème ; 9 victoires) et Orléans (18ème 8 victoires) ont été respectivement battus par Cholet et par Paris pour le second nommé. En attendant le duel crucial à Antibes (9 victoires et un match en moins) le 2 mai prochain, c’est désormais un “match à trois, voire à quatre” qui se joue pour le maintien. Autrement dit 4 clubs concernés pour deux tickets en Pro A et deux rétrogradations en Pro B pour l’an prochain. Tout reste possible pour le SLUC sur les 5 derniers matches mais il faudra gagner à Antibes…

Gregor Beugnot l’a dit lui même en conférence de presse. ” Sur le match, au niveau de l’investissement et de la volonté, je n’ai rien à reprocher à mes joueurs. Dans le coaching, nous n’avons pas assez de rotations ( Benjamin Séné souffre d’une pubalgie et Jonathan Jeanne du pied). Face à l’ Asvel, dont l’objectif était de nous user sur la durée, nous n’avons pas baissé la tête. Si nous rééditons ce genre de match nous pouvons accrocher encore des matches.Il faut de la croyance ..”

Dans un match “tenu” ( 11/29 pour les deux équipes à trois points !), ou le Sluc n’a jamais lâché ( mi temps 36/37), l’un des tournants aura peut être été un “lay up” manqué de peu par Marc Trasolini à 72/76, la balle ressortant du cercle, immédiatement sanctionné , l’action suivante, par un trois points réussi de Casper Ware, devant le banc du Sluc.

OBJECTIF PLAY OFF POUR L ASVEL

” Je craignais la trêve du week end dernier. Avec une perte toujours possible de rythme et d’intensité. Nous avions l’obligation de gagner pour aller en Play Off. On a mieux gérer la seconde mi temps ou nous nous avons pris des rebonds et ramassé les ballons qui trainaient. Il faut être prêt à aller à la bataille dans ces circonstances. Casper Ware s’est bien rattrapé sur le second acte. En seconde lame offensive, derrière l’arc, c’est bien…”

Car évidemment l’ Asvel a une profondeur de banc que le SLUC ne possède pas. Cet avantage ajouté à la “contestation défensive” qui caractérise ses joueurs ont fini par être des obstacles rédhibitoires pour les Nancéiens. C’est dommage mais il n ‘y pas de honte à tomber contre plus “armé” que soi.

Statistiques de la rencontre : SLUC Nancy Basket / ASVEL Lyon VIlleurbanne.

LE CLUB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Warrior Magic Fan
Disciple slucky
avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: PROA J29 Sluc Nancy - ASVEL   Mer 26 Avr 2017, 01:52

Bah si mais c'est douloureux d'en parler ... Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoit ADAM
As des As
avatar

Nombre de messages : 4916
Localisation : Dans le Lunévillois
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: PROA J29 Sluc Nancy - ASVEL   Mer 26 Avr 2017, 07:28

Dommage cette défaite, d'autant que Châlons-Reims et Orléans ont aussi perdu.
Quelques-uns ont fait leur match (Ere, Jeanne...), d'autres se sont troués (ce n'était pas Rush Hour hier soir). Les pertes de balles ont fait mal. L'ASVEL était bien sûr prenable (ce Hodge quel joueur !!!).
Un peu à l'image de la saison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corpus Christi
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 5222
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: PROA J29 Sluc Nancy - ASVEL   Mer 26 Avr 2017, 10:36

L'ASVEL était prenable hier, c'est certain. Mais la somme des "petites choses" manquantes était trop grande pour nous....

Sene plutôt en jambe qui sort, avec le rictus de la douleur. Jeanne qui apportait plein de bonnes choses, qui se fait mal, sort... il claque 17 d'éval en 12 minutes quand même... M'Baye, là mais pas apte à jouer... Pour une équipe qui n'a pas de marge, ça fait beaucoup de munitions en moins...

Brown qui joue 40mn, il peut décemment pas être productif tout ce temps. Et en plus de ça, notre meilleur joueur, Rush, qui se troue...

Et puis toutes ces situations... le ballon qui tape le cercle alors que le type est tout seul, le panier tout fait qu'on ne rentre pas, et au lieu de passer à -2 dans le money time, on repasse à-6..

Donc voilà, il manque trop de choses. Et quand en face tu as des mecs comme Ware capables de dégainer sans sourciller à 9m, un Hodge qui peut venir mettre un layup sur la tête de 3 défenseurs, quand tu as un Lang capable de dégainer en une fraction de seconde, forcément...tu paies cash.

Mais je trouve qu'il y a vraiment matière à y croire encore. On a tapé le BCM chez lui, là on finit pas bien loin de l'ASVEL avec tous nos pépins, cette équipe là montre plein de bonnes choses. Le retour de Ere fait un bien fou, Hunt sur le banc semble être une option qui a permis à l'équipe de trouver un rythme intéressant. On souffre dans la raquette, mais globalement, je trouve que l'équipe joue mieux sans lui.

Le calendrier est compliqué, la place pour le maintien devient difficile à aller chercher, mais l'équipe montre des choses positives... les mathématiques n'ont pas encore rendu leur verdict... Alors....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warrior Magic Fan
Disciple slucky
avatar

Nombre de messages : 136
Date d'inscription : 09/06/2006

MessageSujet: Re: PROA J29 Sluc Nancy - ASVEL   Mer 26 Avr 2017, 11:18

Je serais plus nuancé car les joueurs à TiPi ont aussi beaucoup vendangé et n'ont pas eu besoin de trop forcer même si je pense qu'ils ont eu un léger frisson sur la fin du match mais c'est vrai que nous sommes super poissards et que ça ne va pas aider ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5049
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: PROA J29 Sluc Nancy - ASVEL   Jeu 27 Avr 2017, 07:47

Basket-ball - Pro A Le SLUC et la méthode Coué
Malgré cette nouvelle défaite et une infirmerie bien garnie Grégor Beugnot adopte la « positive-attitude ». Et refuse même de considérer qu’une défaite à Antibes mardi sonnerait le glas des espoirs de maintien…

Vu 87 fois
Le 27/04/2017 à 05:09

Benjamin Sène a joué 12 minutes mardi, malgré une pubalgie tenace. Le SLUC doit composer avec une infirmerie bien garnie en cette fin de saison… Photo Patrice SAUCOURT

Après SLUC Nancy - ASVEL
(77-85)

C’est une réalité purement mathématique : le SLUC n’a pas encore les deux pieds en Pro B. Mais si la défaite concédée mardi face à l’ASVEL n’a pas creusé l’écart qui sépare le club nancéien de Châlons-Reims et Orléans, dans la mesure où ces deux équipes ont également perdu, le calendrier avance… Le SLUC compte toujours deux succès de retard sur les deux premiers non-relégables : Antibes, qui se rendra samedi à Nanterre en clôture de la 29e journée, et Châlons-Reims. Et Nancy n’a plus que cinq journées pour renverser la vapeur.

Difficile dans ces conditions d’afficher un optimisme à toute épreuve. D’autant que le SLUC ne va pas négocier le sprint final dans les meilleures dispositions. Car l’infirmerie est bien remplie. Touché aux ischios-jambiers, Dario Hunt n’a pas joué mardi. Tout comme Abdou M’Baye, arrêté trois semaines en raison d’une blessure aux adducteurs. Et face à l’ASVEL, Jonathan Jeanne a dû sortir à cinq minutes du terme, alors qu’il était en train de réaliser une prestation solide (10 pts, 6 rebonds, 17 d’évaluation), après avoir été touché à un pied. A priori, rien d’alarmant même si le staff nancéien reste prudent. Quant à Benjamin Sène, il traîne une pubalgie tenace qui l’empêche d’évoluer à 100 %. 

« Les équipes qui ont la foi se maintiendront »

Mais si le tableau est peu reluisant, Grégor Beugnot adopte un discours chargé de « positive-attitude ». « Tant que mathématiquement, rien n’est fait et qu’il reste une chance, je m’engouffrerai dans la brèche… On est dans le sprint final et ce sont les équipes qui ont la foi qui se maintiendront, plutôt que celles qui se demandent ce qu’il se passe derrière. »

On le voit, Gregor Beugnot garde la foi coûte que coûte et s’échine à la transmettre à ses joueurs. Normal quand on est entraîneur… Il n’empêche, on voit mal comment le SLUC Nancy pourrait s’accrocher à ses espoirs s’il venait à perdre mardi à Antibes dans ce qui ressemblera fort à une petite finale.

Mais le technicien balaie d’un revers de main cette idée… « Arrêtez de parler de l’importance de cette rencontre », coupe-t-il. « Si on ne gagne pas là-bas, ça ne va pas s’arrêter pour autant, car si les autres équipes ne s’imposent pas, on sera encore en vie. »

« Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir… », dit le proverbe. À Nancy, on en a fait un leitmotiv pour cette fin de saison. Même si, forcément, la marge se réduit au fil des journées et des défaites…
On a aimé

Apprendre les défaites d’Orléans et Châlons-Reims, deux des concurrents directs du SLUC dans la course au maintien. La situation est figée… et le SLUC reste mathématiquement en vie.

Que les espoirs, champions de France depuis le week-end dernier, soient tous présentés au public quelques minutes avant la rencontre.

L’abnégation et l’efficacité de Jonathan Jeanne. Avant de sortir sur blessure, le jeune pivot avait fait mieux que tenir en respect David Andersen.
On n’a pas aimé

Voir Benjamin Sène (pubalgie), puis Jonathan Jeanne (pied) quitter leurs coéquipiers sur blessure. Avec l’indisponibilité probable d’Abdoulaye Mbaye (adducteurs) jusqu’à la fin de saison, cela commence à faire beaucoup…

Voir Bandja Sy jouer si peu (12’45) et passer au travers de ses retrouvailles avec le SLUC (0/3 aux tirs). On n’a pas reconnu le joueur d’impact qu’il était à Nancy.

L’affluence pour cette rencontre ô combien importante pour le SLUC (4.186 spectateurs). La plus faible de la saison, même si cela reste honorable, eu égard aux résultats de l’équipe.
http://www.estrepublicain.fr/sport-lorrain/2017/04/27/le-sluc-et-la-methode-coue

Anthony GUILLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Corpus Christi
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 5222
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: PROA J29 Sluc Nancy - ASVEL   Jeu 27 Avr 2017, 09:10

C'est une bonne chose que Gregor soit toujours dans cette attitude positive. S'il ne doit en rester qu'un, il faut que ce soit lui et c'est vraiment pas évident de l'être.On ne pourra pas dire qu'il n'a pas voulu porter l'équipe jusqu'au bout.

Pour ce qui est de Jeanne, il a fait une excellente partie et quand il rentre comme ça, décidé, impactant, il amène vraiment une sacré plus value. Contre l'ASVEL il a été excellent et qui sait si sa sortie prématurée n'a pas aussi, lourdement pesé sur notre fin de match.

Cette équipe que j'ai vue contre Villeurbanne, si elle joue comme ça tout ses matches, elle peut avoir une chance de se sauver. Une petite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vince
As des As
avatar

Nombre de messages : 4094
Age : 35
Localisation : Luxembourg
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: PROA J29 Sluc Nancy - ASVEL   Ven 28 Avr 2017, 01:57

Que dieu t'entende.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
PROA J29 Sluc Nancy - ASVEL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du SLUC Nancy Basket :: News SLUC NANCY-
Sauter vers: