AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexionGroupes
Partagez | 
 

 Espoirs Sluc Nancy 2016-17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5087
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Mar 07 Fév 2017, 12:12

Un parcours inversement exceptionnel à celui des pros, et une génération qui sera sans doute en partie l'avenir du sluc comme cela a été annoncé par Marc Barbé.

bebasket a écrit:



ESPOIRS

WILLIAMS NARACE, UN LION INDOMPTABLE À NANCY


Favori pour le titre de MVP du championnat Espoirs, Williams Narace s'est confié à BeBasket.

Joueur majeur du SLUC Nancy, l'équipe leader du championnat Espoirs, Willams Narace a un parcours atypique. Né au Cameroun, il est arrivé en France à l'âge de 17 ans. Et c'est à 14 ans, après avoir longtemps joué au football, qu'il a décidé que le basket deviendrait sa passion.

   "Je suis né à Douala, au Cameroun. Je n'ai pas trop connu mon père car mes parents se sont séparés alors que j'étais très jeune. Elevé par ma Tante, j'ai eu beaucoup de chance de grandir dans un foyer apaisé aux côtés de mes cousines. Comme tout Camerounais, j'ai commencé à jouer au foot. Il faut savoir que c'est le sport numéro 1 là-bas, donc très vite je m'y suis intéressé, je pensais foot, je respirais foot j'adorais ça. Puis à l'âge de 14 ans j'ai eu une poussée de croissance. J'avais quelques amis qui pratiquaient le basket, donc j'ai voulu aussi essayer. C'est comme ça que je suis tombé fou de la balle orange."

A l'âge de 17 ans, il rejoint sa mère à Bordeaux. C'est à partir de ce moment là qu'il découvre le basket en France.

   "Ma mère vivait déjà en France depuis 8-9 ans, donc j'ai décidé à l'âge de 17 ans de la rejoindre. Au Cameroun, je jouais au basket au lycée, une sorte d'UNSS. Je ne suis pas venu en France pour jouer au basket comme font souvent les jeunes africains. Je voulais juste rejoindre ma mère, vivre avec elle et mes trois sœurs. J'avais quand même le souhait de continuer le basket, mais je n'avais aucune idée de comment ça marchait, donc j'ai pris ma première licence dans un petit club à côté de chez moi (Union Saint Jean). Au Cameroun, je savais qu'en France il y avait la Pro A, je suivais un peu le championnat, je la regardais à la télévision quand je le pouvais, mais je ne connaissais pas tout ce qui était Espoirs, Cadets France etc...  Puis j'ai fait la rencontre de Doc Ben (Joseph Owona), Camerounais comme moi. C'est lui qui m'a expliqué comment ça fonctionnait."

Un parcours semé de rencontres importantes

L’ancien joueur des JSA Bordeaux va l'amener dans une académie privée, chez un certain Vincent Bassi. Le premier entraineur de Boris Diaw permet aux jeunes bordelais de venir s'entrainer quotidiennement dans ses infrastructures.

   "Grâce à Doc Ben, j'ai pu rencontrer Vincent Bassi. Ce n'était pas un club, mais plus une structure privée. Par exemple quand j'y étais il y avait aussi Timothé Bazille aujourd'hui joueur au Centre Fédéral. Je m'y entrainais trois fois par semaine, mais j'ai eu du mal à m'adapter. Je trouvais que l'on me mettait un peu de côté. Mais c'est quand même une étape importante"

C'est une rencontre avec Seidou N'Joya, à l'époque joueur pour Boulazac, qui va lui permettre d'intégrer le centre de formation du SLUC Nancy.

   "Un soir, j'ai eu la chance de manger avec lui. Un repas, qui restera sans doute l'un des plus importants de ma jeune carrière. Je suis allé le voir jouer un match à Boulazac en Pro B, le premier match de basket professionnel que je voyais dans ma vie. Je lui ai donc demandé comment je pouvais moi aussi intégrer une structure professionnelle, je voulais m'évaluer face à des jeunes de mon âge, tenter d'en faire mon métier. Dans un premier temps, j'ai fait les tests à Boulazac mais j'ai aussi tenté ma chance au SLUC Nancy car Seidou, qui était passé par le centre de formation de Nancy, avait des contacts là bas. J'ai donc rencontré Pierre Verdiere (entraîneur des Espoirs, NDLR) et depuis ce jour je suis Nancéien."

Arrivé donc il y a trois ans en Lorraine, il est devenu un membre essentiel de l'équipe de Nancy, aujourd'hui leader invaincu du championnat Espoirs et grand favori pour obtenir le titre de champion de France en fin de saison.

   "En vérité cela fait que trois ans que je joue au basket à haut niveau. Au départ ça n'a pas été très simple, mais je n'ai jamais baissé les bras et j'ai vite progressé. Je joue véritablement en Espoirs que depuis deux ans. La saison dernière nous n'avons pas réalisé une grande saison. Cette année c'est différent. L'équipe est pratiquement la même, mais la mentalité est différente. Nous sommes très proches et ça se ressent sur le terrain. Personne ne pense qu'à ses statistiques. On souhaite juste gagner, réaliser de belles choses et ça passe par le meilleur état d'esprit collectif possible. C'est le cas et sans doute la raison pour laquelle nous sommes encore invaincus aujourd'hui."

Réaliser l'exploit de finir invaincu

A l'opposée de l'équipe professionnelle, les Espoirs sont un véritable rouleau compresseur en Espoirs. Aucune équipe ne résiste aux jeunes Couguars qui, journée après journée, impressionnent tous les observateurs.

   "C'est vrai que cette saison nous sommes très forts. Défensivement, nous sommes très forts car on défend tous dans le même sens. Nous ne sommes peut-être pas les meilleurs basketteurs individuellement, mais collectivement nous sommes très solides. C'est super de jouer dans une équipe comme ça. Notre but est de terminer cette saison invaincue. Ça ne sera pas facile, mais on peut le faire. Je ne sais pas si cela a été déja fait dans l'histoire du championnat mais je sais que Gravelines, il n'y a pas si longtemps, avait terminé la saison avec une seule défaite (en 2013/14). Nous souhaitons écrire l'histoire du championnat et notre propre histoire. Mais attention, ce n'est pas non plus une obsession, on veut avant tout finir champion et remporter le trophée du Futur."

En effet, Nancy a l'ambition cette saison d'imiter l'Elan Chalon en 2013 et Gravelines-Dunkerque en 2014, en réalisant le doublé Championnat + Trophée du Futur.

   "C'est notre rêve, mais on sait que ce ne sera pas facile. On l'a vu avec Pau l'an dernier, ils ont balayé tout le monde tout au long de la saison, mais ils ont perdu en finale face au Paris-Levallois. C'est une compétition spéciale. Toute les équipes qualifiées pour le Trophée du Futur sont préparées pour cette compétition et souhaitent le gagner. C'est sur trois jours, il peut y avoir des blessés, où tu peux rater un match et c'est terminé. Mais on a confiance en nous, on fera tout pour le remporter."

En évolution constante sur un plan  personnel (15,8 points et 8,5 rebonds par match cette saison), il est aujourd'hui l'un des favoris pour le trophée du MVP du championnat Espoirs en fin de saison. Un trophée qu'il ne visait pas en début de saison.

   "Honnêtement, je n'y pensais pas et encore à l'heure d'aujourd'hui je n'y pense pas. Ce n’est pas mon objectif numéro 1. Je pense d'abord à gagner des trophées collectifs avant de penser individuel. Je dois continuer à travailler et continuer à faire de mon mieux pour le bien de l'équipe. Après si ça tombe dans mes mains alors tant mieux, je ne vais pas le refuser mais si on donne le trophée à quelqu'un d'autre alors je ne serais pas déçu. Je ne joue pas pour ça."

Ses premiers pas en Pro A

Membre du groupe professionnel depuis l'an dernier, Williams Narace a déjà eu la chance de jouer en Pro A malgré son statut de joueur étranger (il lui manque encore une saison pour devenir un joueur formé localement). Notamment cette saison lors du derby face à la SIG.

   "La Pro A, c'est un autre monde. Tu joues devant une salle remplie, le jeu va plus vite, ça n'a rien à voir avec les Espoirs. Après je me donne toujours à fond, dans n'importe quel match, donc je n'ai pas ressenti de pression supplémentaire quand le coach (Alain Weiz) a fait appel à moi. Je sais que je peux apporter sur des séquences donc c'est à moi de le prouver quand on m'en donne l'occasion. Mais J'ai adoré jouer en Pro A."

Malheureusement, cette saison le SLUC Nancy occupe la dernière place du classement de la Pro A. En cas de descente, Nancy ne pourra plus aligner une équipe Espoir dans le championnat.

   "On y pense, tout le monde y pense, c'est normal. On en parle entre nous. On ne sait pas trop comment sera notre avenir l'an prochain. Moi personnellement je suis bien à Nancy, je veux continuer à m'épanouir ici. Les gens sont sympas. Je veux être le meilleur joueur de basket possible et rester à Nancy peut et doit me permettre de continuer à progresser."

Année après année, le basket Africain ne cesse de se développer. Il aura donc un jour l'occasion de représenter son pays, le Cameroun, dans une compétition internationale.

   "Ce n'est pas un objectif, mais si j'ai la chance alors j'irais représenter mon pays sans problème. Il y a de très bons joueurs camerounais en Pro A ou en NBA. J'ai eu la chance de parler avec Jérémy Nzeulie et Gédeon Pitard qui m'ont parlé en bien de sélection. Mais il y aussi des joueurs comme Joel Embiid ou Pascal Siakam qui ont des responsabilités en NBA, donc oui jouer pour le Cameroun, si j'en ai l'occasion  j'en serai ravi."

En trois ans, Williams Narace a franchi beaucoup de palier. Il lui reste plus qu'à devenir un véritable joueur de Pro A. Il n'attend que ça, mais son heure arrivera et le lion rugira.
par @AnthonyOttou
07 février 2017 à 11:21
http://www.bebasket.fr/championnat-espoirs/williams-narace--un-lion-indomptable-a-nancy.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jtexc
Slucky 2ème Dan
avatar

Nombre de messages : 576
Localisation : nancy
Date d'inscription : 24/05/2006

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Ven 10 Fév 2017, 17:25

Le rouleau compresseur des espoirs est impressionnant, ils épuisent l'adversaire.
Fin du premier quart : éval 41 à 1......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5087
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Dim 12 Fév 2017, 13:36

bebasket a écrit:
Le leader Nancy s'est imposé sur le parquet du Portel sur le score de 61 à 82. L'ancien portelois Valentin Chemy a joué un bien mauvais tour à son ancien club en réalisant un match référence avec 19 points, 16 rebonds, 4 passes décisives pour 36 d'évaluation en 38 minutes. Les Nancéens ont fait la différence dès le début de la rencontre en prenant 16 unités d'avance (11-27) avec Williams Narace (21 points). Pour le Portel, Martin Courtois est le meilleur marqueur avec 15 points devant Remy Deprez (12 points). Nancy reste toujours invaincu et leader. Le Portel est quinzième.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5087
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Ven 03 Mar 2017, 11:36

Et pendant ce temps là chez les espoirs :

ESPOIRS
BASTIEN VAUTIER MVP DE LA VINGTIÈME JOURNÉE
Auteur d'une très grande performance face au Paris-Levallois, Bastien Vautier est le MVP de la vingtième journée du championnat Espoirs.

Samedi dernier, face au Paris-Levallois, Bastien Vautier (2,13 m, 18 ans) a été auteur d'une performance XXL. Le pivot du SLUC Nancy a terminé la rencontre avec 35 points à 16/22 aux tirs et 9 rebonds en 36 minutes. Il a ainsi permis à son équipe de garder son invincibilité cette saison. De quoi lui permettre d'être MVP de la vingtième journée du championnat Espoirs.

Champion d'Europe U18 en décembre dernier, Bastien Vautier a découvert le basket sur le tas. Après s'être essayé au football, au tennis et à la natation, l'actuel pivot du SLUC Nancy a découvert le basket il y a 4 ans dans un club évoluant au niveau départemental. Annoncé à l'origine comme le back-up de Melvyn Govindy, il profite aujourd'hui de la blessure de ce dernier pour occuper la place de titulaire dans la meilleure équipe du championnat Espoirs Pro A. Il est aujourd'hui le poste 5 le plus efficace du championnat.

Présent sur le banc des professionnels cette saison, Bastien Vautier n'a pas encore eu la chance de connaître ses premières minutes en Pro A. Mal en point dans ce championnat, le SLUC Nancy devra sans doute se reconstruire en Pro B l'an prochain. Du haut de ses 2,13 m, le natif de Noisy-Le-Grand, fera sans doute partie de l'effectif professionnel l'an prochain. Le renouveau du club lorrain passe par sa jeunesse et ce fort potentiel (très actif au rebond et doté d'excellentes mains) aura vraisemblablement sa carte à jouer, même si son profil n'est pas forcément adapté à cette division.

http://www.bebasket.fr/championnat-espoirs/bastien-vautier-mvp-de-la-vingtieme-journee.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5087
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Mer 08 Mar 2017, 10:13


basket-ball SLUC : Narace, cœur de lion
Solide candidat au titre de meilleur joueur du championnat Espoirs, Williams Narace vit une saison de toute beauté avec le SLUC. Et dire que le Camerounais ne s’est lancé dans le basket qu’il y a une demi-douzaine d’années…

Vu 197 fois
Le 08/03/2017 à 05:08

Cinquième meilleur marqueur du championnat Espoirs, Williams Narace fait partie des favoris pour le titre de MVP du championnat. Photo Patrice SAUCOURT
Photo HD

Quand il jette un œil sur sa saison, Williams Narace peut légitimement ressentir une certaine fierté… Alors que le SLUC Nancy Espoirs est toujours invaincu après vingt et une journées et file vers le titre de champion, le jeune ailier fort tourne à plus de 16 pts et 8 rebonds de moyenne, et fait figure de candidat très sérieux au titre de MVP du championnat. « Mais honnêtement, je n’y pense pas plus que cela » sourit-il, « à mon avis, mon coéquipier Valentin Chéry le mérite plus que moi… Et puis, je préfère qu’on gagne un titre collectif plutôt qu’obtenir une distinction individuelle »…

Le discours est empreint de modestie. Une modestie qui tient sans doute à son parcours. Atypique.  Jusqu’à l’âge de quatorze ans, l’ailier fort pratiquait en effet le football au Cameroun, la patrie des Lions Indomptables. « Là-bas, tout le monde y joue car c’est le sport numéro un » explique-t-il, « mais à quatorze ans, j’ai eu une poussée de croissance et j’ai pris de la taille. Des copains m’ont conseillé de faire du basket et je m’y suis mis ».

Des premiers pas compliqués d’autant que Williams Narace n’était pas rompu à toutes les spécificités du basket ! « En fait, je ne savais pas comment fonctionnait la règle du marcher, les reprises de dribble, la règle des 24 secondes » sourit-il, « c’était un peu galère au départ d’autant que physiquement, j’avais un désavantage par rapport à d’autres joueurs. Mais j’ai persévéré en jouant également dans l’équipe de mon collège à Douala ».

Pendant trois ans, Williams Narace a ainsi acquis les fondamentaux avant de quitter le Cameroun pour rejoindre sa maman qui vivait à Bordeaux. « J’ai été élevé par ma tante » reprend le jeune nancéien, « ma maman est partie à Bordeaux quand j’avais sept ou huit ans et je n’ai jamais vraiment connu mon père. Ma mère revenait tous les ans au Cameroun mais à chaque fois qu’elle partait, c’était un déchirement. J’ai eu envie de la rejoindre ».
L’aide de Seydou N’Joya

Début 2014, Williams Narace a donc débarqué en France. En gardant le basket dans un coin de la tête. Après s’être entraîné quelques semaines avec l’Union Saint-Jean, un club de quartier, Williams Narace a fait la connaissance d’un compatriote, Joseph Owona, qui l’a mis en relation avec Vincent Bassi, qui s’occupait d’une structure privée réunissant les éléments prometteurs de Bordeaux et son agglomération.

Mais c’est une autre rencontre qui allait changer la suite de sa jeune carrière, une rencontre avec l’ex-nancéien Seydou N’Joya, Camerounais comme lui… « Je suis allé le voir jouer à Boulazac » raconte Williams Narace, « c’était la première fois que j’allais assister à un match de pro. Après la rencontre, j’ai eu la chance de manger avec lui et je lui ai demandé comment je pourrais faire pour intégrer une structure professionnelle. J’ai fait des tests à Boulazac mais comme il est passé par le centre de formation du SLUC et qu’il connaissait bien Pierre Verdière (NDLR : le directeur technique du centre de formation nancéien et entraîneur des Espoirs du SLUC), il lui a parlé de moi et je suis allé faire un essai à Nancy ».

Un essai concluant. Alors depuis deux ans et demi, Williams Narace progresse avec les Espoirs et grappille parfois quelques minutes avec les pros même si son statut de Cotonou limite les fenêtres d’expres​sion(voir par ailleurs).

Mais le Camerounais sait qu’avec le travail, son heure viendra sans doute et qu’il pourra concrétiser son rêve de passer professionnel et « aller le plus haut possible ».  En attendant, le jeune lion indomptable a de belles émotions à vivre avec les Espoirs dans les prochaines semaines…

Williams Narace en bref

20 ans ; né le 17 mars 1997 à Ndikinimeki (Cameroun) ; 2,01m.

Postes : ailier, intérieur.

Son parcours : 2013/2014 : LMS Douala ; depuis 2014 : SLUC Nancy.

Ses stats en Espoirs : 16,4 pts à 50 % aux tirs, 8,4 rebonds et 2 passes décisives en 32’de jeu.

Anthony GUILLE
Je préfère qu’on gagne un titre collectif plutôt qu’obtenir une distinction individuelle…

Williams Narace
Il sera « JFL » en 2018
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabask
Maître Slucky
avatar

Nombre de messages : 1531
Localisation : du côté de mont
Date d'inscription : 16/05/2007

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Dim 12 Mar 2017, 08:01

Les espoirs du SLUC trop forts pour leur dauphin Cholet (53-74)

Les espoirs du SLUC se sont imposés avec autorité sur le parquet de leurs dauphins de Cholet. (74-53). Ils les relèguent donc à cinq victoires au classement. Le titre tend plus que jamais les bras aux joueurs de Pierre Verdière…

Les marqueurs nancéiens : Goudou-Sinha 16, Narace 14, Chery 8, Gbetkom, Sattin, Flosse 11, Pota 7, Granvorka 4, Vautier 14.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tony parker
As des As
avatar

Nombre de messages : 4005
Localisation : nancy
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Sam 08 Avr 2017, 22:41

Défaite des espoirs contre le csp?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
5NancyBoy4
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 8980
Age : 33
Localisation : NCY
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Sam 08 Avr 2017, 23:09

Yep, la première de la saison.

78-75

_________________
-"Suffit pas de s'foutre une plume au cul pour avoir l'air d'un coq"- Tyler D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5087
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Sam 22 Avr 2017, 11:12

http://www.estrepublicain.fr/sport-lorrain/2017/04/21/vincent-pota

Quatrième titre national pour les espoirs du SLUC Les espoirs du SLUC champions de France
À six journées de la fin, les Espoirs du SLUC sont devenus champions de France pour la quatrième fois dans l’histoire du club. Un groupe uni, prometteur, solidaire, animé d’une foi inébranlable que leur entraîneur Pierre Verdière présente individuellement…

   Vu 1286 fois
   Le 21/04/2017 à 05:09

L’équipe des Espoirs du SLUC, championne de France 2016-2017 (il manque seulement Enzo Goudou-Sinha retenu par les obsèques de son grand père et Mika Sattin blessé). Photos Pierre MATHIS

Pierre Verdière, c’est d’abord et surtout leur entraîneur, mais c’est aussi pour la grande majorité qui vit éloigné de sa famille, comme un grand frère. Celui qui dirige le centre de formation du SLUC depuis 2003, qui vient de remporter son quatrième titre de champion de France espoirs, se transforme volontiers en copain, en confident, en coéquipier à la belote : « J’ai cette année un groupe super. Malgré tous nos pépins en interne, il est resté soudé. Et s’il n’est pas rassuré sur son avenir avec les déboires des pros, il est toujours resté focalisé sur ses objectifs ».

Qui donc peut mieux que lui, nous présenter ses 9 champions de France. Portraits… 

Vincent Pota
Poste 2 ; né le 13/01/98 à Saint Denis de la Réunion. Étudiant en UFR STAPS

L’avis du coach :

« Vincent est un joueur complet, qui manque encore de constance dans ses actions. Très athlétique, est capable du meilleur comme du pire ».

Enzo Goudou-Sinha

Poste 1 ; né le 26/11/98 à Cahors ; 1,82 m. Étudiant en UFRSTAPS

L’avis du coach :

« Avec Bastien (Vautier), c’est Laurel et Hardy. Excellente lecture du jeu, organisateur, vrai joueur d’équipe. Manque encore de qualités athlétiques. N’est qu’espoir première année ».

Yoan Granvorka

Poste 3 : né le 9/6/97 à Morges en Suisse mais de nationalité française ; 1,98 m. Étudiant en UFR STAPS.

L’avis du coach :

« A énormément progressé même s’il manque encore de régularité à 3 points. Joueur complet, bon passeur, bon dribbleur. Un vrai poste 3 ».

Samir Gbetkom

Poste 1 ; né le 23/3/98 à Douala au Cameroun ; 1,91 m. Nationalité camerounaise. Étudiant en UFR STAPS.

L’avis du coach : « Gros défenseur, bon joueur de un-contre-un. Manque encore de leadership. Très complémentaire d’Enzo Goudou-Sinha ».

Mathias Flosse

Poste 4 ; né le 6/12/98 à Nancy ; 2,08 m. Étudiant en BTS Conception et Réalisation.

L’avis du coach :

« Joueur de grande taille, adroit, qui a le sens du panier mais qui manque encore de dureté ».

Valentin Chery

Poste 3-4 ; né le 24/9/97 à Saint Priest ; 2 m. Étudiant en UFR STAPS.

L’avis du coach : « Capitaine de l’équipe, c’est un véritable leader. Gros défenseur, très actif des deux côtés du terrain. Le besogneux avec un grand B dans le bon sens du terme. Doit améliorer son tir extérieur ».

William Narace

Poste 3-4 ; né le 17/3/97 à Naikinimeki (au Cameroun) ; 2,03 m. Nationalité camerounaise. Sera JFL en 2018-19.

L’avis du coach : « Très performant dans le un- contre-un, il affiche une grosse activité des deux côtés du parquet. Joueur complet en net progrès dans son tir extérieur. Doit mieux gérer ses émotions et ses sautes de concentration ».

Mika Sattin

Poste 2 ; né le 28/6/99 à Saint-Dié ; 1,98 m. Lycéen (Terminale).

L’avis du coach :

« Il n’est encore que cadet. C’est un joueur qui est relativement complet, gros bosseur. Il manque encore de régularité dans son shoot extérieur ».

Bastien Vautier

Poste 5 ; né le 15/11/98 à Noisy-le-Grand ; 2,10 m. Étudiant en UFR STAPS. Champion d’Europe U 18 avec la France l’hiver dernier.

L’avis du coach : « Joueur de grande taille, international qui possède d’excellentes mains et une bonne science du jeu. Doit travailler son explosivité et sa vitesse. Excellent joueur de… belote.
----------------


Goudou-Sinha, Narace , Vautier, Chery , qui sera dans l'effectif pro dès la saison prochaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jefferson DARCY
Slucky 2ème Dan
avatar

Nombre de messages : 594
Localisation : tribune F5
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Sam 22 Avr 2017, 16:11

Narace. Il faut essayer de construire avec lui la saison prochaine. Athlétique, culotté, en progrès sur le shoot extérieur, plein d'envie quand il a joué quelques minutes avec les pros... Pour moi le joueur espoir sur lequel miser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corpus Christi
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 5227
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Dim 23 Avr 2017, 09:28

Narace, Chery, Vautier, athlétiquement ils sont déjà capables d'apporter. Pour ma part, ces trois là en ProB doivent intégrer l'équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
qwyz
Maître Slucky
avatar

Nombre de messages : 1836
Age : 38
Localisation : dans l'assiette des adversaires
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Dim 23 Avr 2017, 11:15

Pour moi également, William, Bastien et Valentin doivent faire parti de l'effectif pro l'an prochain. J'y ajouterai Gary suite à sa blessure mais aussi Enzo en rotation poste 1. Nous aurions alors notre quota de Jfls. Un retour de l'autre Valentin (Bigotte) ne serait pas non plus pour me déplaire, avec l'expérience qu'il a désormais de la proB avec l'Hermine de Nantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegis
Maître Slucky


Nombre de messages : 1350
Localisation : Haut-Doubs
Date d'inscription : 25/05/2006

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Lun 24 Avr 2017, 12:09

N'oubliez pas que Narace ne sera toujours pas JFL l'an prochain et qu'en Pro B, c'est 3 JNFL maximum, donc si on part avec Narace, on aura droit qu'a 2 américains
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolo
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 6247
Age : 41
Date d'inscription : 02/01/2007

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Lun 24 Avr 2017, 21:18

Exactement.
Il est un peu dans une impasse, la Pro A ne le prendra pas non plus, trop risqué, et à l’étranger c'est mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corpus Christi
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 5227
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Lun 24 Avr 2017, 22:28

Mince j'avais zappé pour Narace...

En ProA c'est mort pour lui avec ces conditions là. A moins qu'il trouve en ProB. Mais là, va trouver un club qui sacrifiera un spot de JNFL... C'est encore au SLUC je pense qu'il a le plus de chance à court terme, mais ça va nécessiter de passer par la N3 une année encore. Et de prêter main forte en cas de blessure avec l'équipe première.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wedj
Maître Slucky
avatar

Nombre de messages : 1494
Age : 26
Date d'inscription : 11/12/2014

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Mar 25 Avr 2017, 08:09

Aegis a écrit:
N'oubliez pas que Narace ne sera toujours pas JFL l'an prochain et qu'en Pro B, c'est 3 JNFL maximum, donc si on part avec Narace, on aura droit qu'a 2 américains

Si il sera justement JFL l'année prochaine . Il aura eu toute ses années de formation .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5087
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Mar 25 Avr 2017, 11:31

Wedj a écrit:
Aegis a écrit:
N'oubliez pas que Narace ne sera toujours pas JFL l'an prochain et qu'en Pro B, c'est 3 JNFL maximum, donc si on part avec Narace, on aura droit qu'a 2 américains

Si il sera justement JFL l'année prochaine . Il aura eu toute ses années de formation .

J'ai lu que Narace deviendrait JFL à partir de l'année 2018 (article de l'est payant), or le championnat commence en Septembre/Octobre 2017, il faudrait jeter un œil sur les règlements savoir si on pourrait l'enrôler en tant que JFL dès la pré-saison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegis
Maître Slucky


Nombre de messages : 1350
Localisation : Haut-Doubs
Date d'inscription : 25/05/2006

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Mar 25 Avr 2017, 15:18

Il est arrivé en France début 2014 d'après cet article La saison 2013/2014 il était licencié à Douala et a donc du commencer la saison suivante au Sluc

4 saisons pour devenir JFL, ça fait 2014/2015 2015/2016 2016/2017 et 2017/2018
Donc il ne sera effectivement JFL qu'a la fin de la saison prochaine sauf si on a réussi gratter la saison 2013/2014 mais ça n'a pas l'air clair.

Effectivement, l'article titré "Il sera « JFL » en 2018 " est payant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tony parker
As des As
avatar

Nombre de messages : 4005
Localisation : nancy
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Mar 25 Avr 2017, 19:40

La semaine dernière l'article de l'Est Républicain qui présentait l'équipe espoir disait ceci sur Narace :
http://c.estrepublicain.fr/sport-lorrain/2017/04/21/vincent-pota

William Narace
Poste 3-4 ; né le 17/3/97 à Naikinimeki (au Cameroun) ; 2,03 m. Nationalité camerounaise. Sera JFL en 2018-19.
L’avis du coach : « Très performant dans le un- contre-un, il affiche une grosse activité des deux côtés du parquet. Joueur complet en net progrès dans son tir extérieur. Doit mieux gérer ses émotions et ses sautes de concentration ».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5087
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Ven 19 Mai 2017, 09:46

basket-ball Meilleur espoir masculin William Narace (SLUC) : « Je n’y aurais jamais cru »…
Après le titre de champion décroché haut la main par le SLUC Espoirs, Williams Narace a été élu meilleur joueur du championnat ce mercredi. Le jeune ailier fort camerounais a du mal à réaliser. Et aimerait poursuivre sa progression à Nancy…

Vu 181 fois
Le 19/05/2017 à 05:09
mis à jour à 22:56
0Réagir

Williams Narace : « L’idéal pour moi serait de rester à Nancy et d’avoir un peu de temps de jeu en Pro B… » Photo Alexandre MARCHI

C’est une semaine assez exceptionnelle qu’a vécue Williams Narace… Samedi à Monaco, le jeune ailier a été le meilleur Nancéien sur le parquet avec Brion Rush pour signer son meilleur match chez les pros, et ce mercredi à Paris, il a reçu le trophée de meilleur joueur du championnat Espoirs en devançant le Strasbourgeois Cortale et le Gravelinois Mokoka.

Williams, que représente ce titre de meilleur joueur ?

(Sourire un peu gêné) C’est sûr que c’est une petite fierté, mais je ne m’y attendais pas vraiment il y a quelques mois. Je l’avais déjà dit et je le répète, pour moi, Valentin Chéry (Ndlr : le capitaine du SLUC Espoirs), le méritait plus que moi quand on voit ce qu’il apporte des deux côtés du terrain. Mais cela récompense aussi le travail de mes coéquipiers car sans eux, je n’aurais pas réussi cela.

Cinq jours plus tôt, vous avez crevé l’écran sur le Rocher avec 14 pts, 8 rebonds et une évaluation de 20. S’agit-il de votre meilleur match ?

Oui. Après le match des Espoirs (où il avait inscrit 25 pts, Ndlr), l’entraîneur m’avait demandé par le biais de Pierre (Verdière, le coach des Espoirs) de me tenir prêt car Marc Trasolini était incertain. Mais je ne m’attendais vraiment pas à être dans le cinq de départ. Je l’ai appris juste avant le match. J’avais envie d’apporter de l’intensité, ce que je sais faire. Mais j’ai fini fatigué, très fatigué (sourire).

Que vous ont dit vos coéquipiers à la fin du match ?

Ils m’ont félicité et m’ont dit de continuer comme ça. Ça fait plaisir !
« Ne pas être encore JFL ? Peut-être un mal pour un bien »

Le titre de champion avec les Espoirs, le trophée de meilleur joueur du championnat… Honnêtement, aviez-vous envisagé un tel scénario au début de saison ?

Ah non ! Je n’y aurais jamais cru. Avant le coup d’envoi de la saison, les observateurs nous plaçaient à la 8e place. Au final, on est champions en ne perdant qu’un seul match. On n’aurait jamais imaginé cela. 

On imagine que ces états de service ne laissent pas insensibles des clubs de Pro A. Avez-vous déjà été contacté ?

Pour l’instant, non. Je parle avec différents agents car je n’en ai pas, mais au jour d’aujourd’hui, je n’ai aucun contact.

Avec la descente en Pro B, l’avenir des jeunes du centre est un peu nébuleux (1). Vous avez déjà évoqué la saison prochaine avec les dirigeants du SLUC ?

Non. Je vais déjà attendre la fin de saison. On a le Trophée du Futur à la fin du mois (lire par ailleurs) et on verra ce qui se passe après. Mais c’est vrai que l’idéal pour moi serait de rester à Nancy et d’avoir un peu de temps de jeu en Pro B…

Jouer le championnat de N3 est impensable ?

Ce n’est pas impensable mais c’est sûr que j’ai envie de jouer à un niveau plus élevé. Dans ma progression et vu le travail que je fournis, j’ai envie de viser plus haut.

Vous serez considéré comme joueur formé localement en 2018. En attendant, vous aurez encore un statut de joueur Cotonou la saison prochaine. Est-ce que vous vous dites que vous joueriez plus en étant considéré comme JFL ?

C’est sûr que cela serait sans doute plus facile pour le coach et que j’ai envie d’être sur le terrain. Mais je comprends la situation et je prends mon mal en patience. Quelque part, c’est peut-être un mal pour un bien car cela peut me permettre de m’aguerrir encore…

(1) Il n’existe pas de championnat Espoirs en Pro B. Après avoir fait une demande à la FFBB, le SLUC a obtenu l’autorisation de jouer en N3, mais ce championnat a un niveau moins relevé que celui des Espoirs.
WILLIAMS NARACE EN BREF

20 ans, né le 17 mars 1997 à Ndkikinimeki (Cameroun). 2,01m.

Poste : ailier fort.

Ses stats en Espoirs : 15,9 pts, 7,8 rebonds, 2,2 passes en pour 17,2 d’évaluation en 33’.

Ses stats en pros : 5,2 pts, 4,4 rebonds, 0,2 passes décisives et 8 d’évaluation pour 18’ et 5 matches joués.

Recueilli par Anthony GUILLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tony parker
As des As
avatar

Nombre de messages : 4005
Localisation : nancy
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Jeu 25 Mai 2017, 18:05

BASKET-BALL - TROPHÉE DU FUTUR, À LIMOGES
Basket : le SLUC a la pancarte de favori dans le dos...


N’allez pas croire que les champions de France sont en roue libre depuis qu’ils ont officialisé leur titre. Leur fin de saison régulière en est d’ailleurs la preuve. Lors des dernières rencontres, les joueurs de Pierre Verdière se sont appliqués à conserver un tableau de chasse bien propre (33 victoires, une seule défaite).
S’ils sont restés concentrés et concernés, c’est tout simplement parce que les coéquipiers du MVP Williams Narace entendent bien partir à l’assaut du Trophée du Futur en mettant tous les atouts de leur côté. Une épreuve dont on connaît l’importance pour un centre de formation et qui pourrait tout simplement constituer la cerise sur le gâteau pour les jeunes nancéiens, déjà auteurs d’une formidable saison.
Des Nancéiens qui vont donc débarquer à Beaublanc (à Limoges) avec une belle et grande pancarte de favoris dans le dos. Un statut à assumer. « Nous sommes clairement l’équipe à battre », admet volontiers Pierre Verdière, « mais à l’image de ce qui se passe en play-offs chez les pros, on sait bien que ce n’est pas parce qu’on termine premier de la saison régulière que l’on va forcément remporter le Trophée du Futur. Il y a des équipes qui arrivent libérées et qui n’ont rien à perdre. Nous, nous avons tout à perdre… ». Accessoirement, pour les espoirs du SLUC, la période est propice aux interrogations concernant leur avenir. « Mais ce ne sera pas une excuse », prévient l’entraîneur de l’année.
Dès aujourd’hui, en quart de finale, les Nancéiens affronteront une équipe de Hyères-Toulon qui évoluera sans pression. Une équipe que le SLUC a dominée à deux reprises en saison régulière, mais on sait bien que les play-offs constituent un nouveau championnat…
Pour l’occasion, Pierre Verdière sera privé de Mika Sattin (entorse), mais espère pouvoir à nouveau compter sur Bastien Vautier (hernie) et Valentin Chery, malade ces derniers jours.
Les quarts de finale (aujourd’hui) : Pau-Lacq-Orthez - Chalon ; Cholet - Gravelines ; SLUC - Hyères-Toulon ; Limoges - Nanterre.
T.S.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tony parker
As des As
avatar

Nombre de messages : 4005
Localisation : nancy
Date d'inscription : 06/12/2005

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Ven 26 Mai 2017, 17:47

Pour regarder le 1/4 de final du sluc au trophée du futur :

http://www.dailymotion.com/video/x5nxd7l
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benouz
Disciple slucky


Nombre de messages : 238
Date d'inscription : 21/10/2011

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Ven 26 Mai 2017, 18:31

ils se débrouillent bien les ptits gars. Ils étaient menée 3-7 et là ils ont passé un 14-0 série en cours
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benoit ADAM
As des As
avatar

Nombre de messages : 4956
Localisation : Dans le Lunévillois
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Ven 26 Mai 2017, 18:35

Le SLUC fait parler sa puissance athlétique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corpus Christi
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 5227
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: Espoirs Sluc Nancy 2016-17   Sam 27 Mai 2017, 09:19

Une première marche passée sans encombre. Ils jouent Limoges dans leur salle, ça va être un peu plus chaud là. Un statut de favori c'est toujours très lourd à porter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Espoirs Sluc Nancy 2016-17
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du SLUC Nancy Basket :: News SLUC NANCY-
Sauter vers: