AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexionGroupes
Partagez | 
 

 Mon Mix sur Cedrick Banks Version 2 !!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
banks-25
Slucky 1er Dan
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 26
Localisation : Geneuille (Besançon)
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Mon Mix sur Cedrick Banks Version 2 !!!!   Jeu 08 Jan 2009, 20:02

guillom54 a écrit:
banks-25 a écrit:
Je vous parle pas de l'année 2006-2007 mais de cette année. C'est vrai qu'il était pas aussi fort que cette année mais il fesait partie des meilleurs avec Julian, Tarik, Zianvéni et Branko. Avec cette équipe :
- Cyril Julian
- Tarik Kirksay
- Cédrick Banks
- Maxime Zianvéni
- Branko Milli,
le sluc fesait peur et était presque "imbattable". Alors que là c'est pas avec J.Cox que vous faites peur. Orléans avec Banks, Sciarra, Green ... font beaucoup plus peur que Nancy. Ce n'est pas une insulte mais je dis juste ce que je pense.

Dommage qu(il y a que Cyril qui se donne à fond pendant un match ...

Faut quand même pas déconner bonhomme, le SLUC, le MSB, l'ASVEL font au moins aussi peur qu'Orléans , on en reparlera à la fin du championnat........

Si tu veux, mais c'est pas en perdant contre Vichy, que tu vas avoir beaucoup de choses à me dire en fin de championnat. Orléans fait peur, Nancy également mais beaucoup moins. Nancy fait peur aux "petits clubs" (Besançon, Rouen, Vichy) alors qu'Orléans, c'est à tous les clubs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.DeeSpenC.skyblog.com
guillom54
As des As
avatar

Nombre de messages : 2909
Age : 41
Localisation : 5 mn de la salle J-J Eisenbach
Date d'inscription : 08/05/2006

MessageSujet: Re: Mon Mix sur Cedrick Banks Version 2 !!!!   Jeu 08 Jan 2009, 21:35

banks-25 a écrit:
guillom54 a écrit:
banks-25 a écrit:
Je vous parle pas de l'année 2006-2007 mais de cette année. C'est vrai qu'il était pas aussi fort que cette année mais il fesait partie des meilleurs avec Julian, Tarik, Zianvéni et Branko. Avec cette équipe :
- Cyril Julian
- Tarik Kirksay
- Cédrick Banks
- Maxime Zianvéni
- Branko Milli,
le sluc fesait peur et était presque "imbattable". Alors que là c'est pas avec J.Cox que vous faites peur. Orléans avec Banks, Sciarra, Green ... font beaucoup plus peur que Nancy. Ce n'est pas une insulte mais je dis juste ce que je pense.

Dommage qu(il y a que Cyril qui se donne à fond pendant un match ...

Faut quand même pas déconner bonhomme, le SLUC, le MSB, l'ASVEL font au moins aussi peur qu'Orléans , on en reparlera à la fin du championnat........

Si tu veux, mais c'est pas en perdant contre Vichy, que tu vas avoir beaucoup de choses à me dire en fin de championnat. Orléans fait peur, Nancy également mais beaucoup moins. Nancy fait peur aux "petits clubs" (Besançon, Rouen, Vichy) alors qu'Orléans, c'est à tous les clubs !


Tous les ans depuis quatre ans le Sluc perd quelques matchs bêtement à la maison ( cf dijon la saison dernière) , mais Nancy est toujours là à la fin.....on verra !
D'ici là, j'espère que tu auras ralenti la pignole sur Banks et Cie salut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A-Sir
Korac Winner
avatar

Nombre de messages : 12793
Localisation : Strasbourg & Nancy
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: Mon Mix sur Cedrick Banks Version 2 !!!!   Jeu 08 Jan 2009, 21:48

Je prie pour qu'Orléans nous fasse une "SLUC" avec une défaite en finale. Enfin, tu comprendras que la saison régulière ne sert pas à grand chose ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 5047
Age : 37
Date d'inscription : 26/07/2005

MessageSujet: Re: Mon Mix sur Cedrick Banks Version 2 !!!!   Ven 13 Mar 2009, 15:20

Basket - Pro A - Banks, le «sacré pistolero»
[Cedrick Banks. (L'Equipe)]

Les amateurs de joueurs aux appuis déroutants et au shoot ultrarapide n'auront pas d'excuse pour ne pas suivre vendredi le choc de la 21e journée de Pro A entre Orléans, coleader avec l'ASVEL, et Le Mans, récent vainqueur de la Semaine des As. Ce duel de prétendants au titre opposera, match dans le match, Cedrick Banks à Dewarick Spencer, deux des plus beaux arrières du Championnat avec le Strasbourgeois Brion Rush. Sauf que les deux adversaires directs ont vécu une trajectoire opposée cette saison. Si "Dee" a connu un retour en France difficile, il a été depuis MVP de la Pro A en février, alors que Banks, MVP en octobre, a peiné ces dernières semaines, victime d'une entorse à un poignet face à Strasbourg en quarts de finale des As. «Je ne suis pas tout à fait rétabli mais je vais tenir ma place», expliquait Banks en début de semaine. Depuis, les nouvelles se sont faites rassurantes.

D'Illinois-Chicago à la Pro B
C'est une quasi nécessité pour Orléans. Depuis les As, l'EO45 a perdu ses deux matches de Championnat avec un Banks «un peu en souffrance», dixit son coach Philippe Hervé, en tout cas très maladroit (0/10 contre Chalon, 5/16 à Gravelines). Le tir, c'est l'alpha et l'oméga de ce Chicagoan pur jus, qui a grandi dans une ville marquée au fer rouge par les exploits de Michael Jordan. «Mentalement, il est assez spécial, c'est vraiment un shooteur, note Victor Samnick, qui a joué avec lui à Nancy en 2006-2007. Il faut qu'il shoote tout le temps, avant et après l'entraînement, pour être dans sa zone de confort.» «Son tir est son point fort, sa raison d'exister. C'est un sacré pistolero», confirme Philippe Hervé. Pour le septième marqueur du Championnat (16,2 points), la tendance irait même en se renforçant. «Quand je l'ai revu les dernières fois, j'ai trouvé qu'il pénétrait un peu moins et shootait un peu plus», a remarqué William Gradit, qui fût son coéquipier à Besançon lors de la première saison de Banks en France, en 2005-2006, après un cursus complet à l'université d'Illinois-Chicago. La saison avait été conclue par un trophée de MVP étranger de Pro B et la remontée du BBCD.

Philippe Hervé : «Un garçon attachant, souriant »
Car il ne faut pas l'oublier, Cedrick Banks est arrivé dans l'Hexagone par la petite porte, la "D2". «Il avait tout ce qu'il fallait, assure aujourd'hui William Gradit. Physiquement, c'est vrai que quand on le voit, on ne peut pas trop se douter, mais c'est un bon joueur avec une super main gauche.» A l'instar de Spencer, Banks affiche des mollets de coq en bas de son 1,90 m, taille pour le moins quelconque pour un basketteur pro. Sauf qu'il a mis assez vite les sceptiques de son côté. «C'était un garçon très ouvert, qui aimait bien rigoler, ajoute Gradit. Bien sûr, au début, il avait un peu de mal, mais avec (l'Américain naturalisé) Antwon Hoard, on lui parlait pour l'aider.» Philippe Hervé a accueilli cette saison «un garçon attachant, souriant, qui correspondait au profil que je recherchais, quelqu'un qui puisse sortir un peu du cadre, qui nous permette de nous en sortir lors des matches difficiles. Il avait une expérience du championnat de France, qui est quand même très spécifique, avec de grosses capacités athlétiques. Ça lui permet d'avoir des connaissances plus précises, plus de lecture.»

Hervé : «Cet été, il sera un peu plus courtisé»
«Il a un gros talent naturel, ça c'est sûr, mais c'est quelqu'un qui travaille beaucoup, résume Victor Samnick. Il ne se cache pas. En fait, il joue bien quand il est en confiance, mais ce n'est pas relié avec le type d'équipe qu'il affronte. Ça dépend juste de savoir s'il est chaud ou pas. S'il est bien en attaque, alors il est en rythme en défense. Sinon c'est un peu plus difficile. Mais bon, avec le coach qu'il a cette année, il n'a pas le choix». «En défense, tout dépend des exigences», en sourit Philippe Hervé, qui apprécie son «investissement» dans ce secteur. Banks apparait donc comme un joueur "coachable", qui, selon Samnick, «n'a pas eu besoin d'adaptation (à Nancy) parce que son jeu correspondait au style de Jean-Luc Monschau», plutôt offensif, avant d'accepter un nouveau rôle dans une formation plus défensive. «Très vite, je lui ai expliqué ce que j'attendais de lui, explique Philippe Hervé. En sixième homme, il a la capacité d'être directement dans le match en rentrant après cinq, six minutes de jeu. C'est long, une saison, or on veut responsabiliser les jeunes, Curti, Moerman». Banks, lui, reste dans les clous, évoquant le collectif. «Lors des derniers matches, on n'a pas réussi à faire les choses bien, à jouer ensemble, estime-t-il. C'est notre jeu à nous qui n'a pas fonctionné, nous n'avons pas été précis. Il faut y remédier». Comme si lui et Orléans, c'était un peu la même chose désormais. Pour longtemps ? «Cet été, il sera un peu plus courtisé que l'été dernier, quand il sortait d'une saison en Israël (au Maccabi Rishon LeZion)», conclut Hervé. X.C. (avec J.T.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mon Mix sur Cedrick Banks Version 2 !!!!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du SLUC Nancy Basket :: Hall of Fame-
Sauter vers: